Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

58 millions de tonnes de soja génétiquement modifié importées en 2012

Chine / / Asie

Lors d’une conférence de presse organisée en marge de la réunion plénière des ‘deux assemblées’, un officiel a été interrogé sur le futur des importations d’OGM en Chine. Réponse : elles vont continuer, à un rythme soutenu…

La Chine, un grand producteur d’OGM

« Ma question s’adresse à Monsieur Chen Xiwen. La Chine autorise-t-elle l’import de produits alimentaires génétiquement modifiés ? Si non, comment votre pays va assurer l’alimentation d’une population qui continue d’augmenter ? » La question d’un journaliste étranger n’a pas manqué de faire sourire Monsieur Chen, responsable du bureau des questions rurales du gouvernement central. « Comme vous le savez, la Chine est un grand pays producteur d’OGM et un très grand importateur ». Il a rappelé dans sa longue réponse que le pays cultive de grandes quantités d’OGM non alimentaires, en particulier le coton. Au niveau des imports, il s’agit essentiellement de soja.

En 2012, la Chine a ainsi importé 58,38 millions de tonnes de soja génétiquement modifié, principalement en provenance des Etats-Unis, d’Argentine et du Brésil. Cette stratégie serait selon lui indispensable, puisque le pays ne produit que 14 millions de tonnes chaque année, alors que la demande dépasse 70 millions de tonnes. « Dans ces conditions, l’import d’OGM va nécessairement continuer dans le futur ».

Pas de consommation directe

Monsieur Chen a argumenté en rappelant qu’aucun scientifique, que ce soit du côté des soutiens des OGM ou de leurs détracteurs, n’a pu apporter d’arguments convaincants quant au danger des OGM pour la santé humaine. Dans ces conditions, la position de la Chine de ne cultiver que des plantes non consommables et d’importer des produits OGM pour en faire de l’huile serait une stratégie sage et raisonnable.

En effet, Chen a ajouté que le soja d’importation génétiquement modifié était destiné à la production d’huile. Pas de consommation directe ni d’utilisation pour faire du tofu et autres produits de la ‘graine jaune’ qui font les délices des Chinois. Les OGM en Chine semblent cependant encore promis à un bel avenir…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires