Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

À Pâques, attention à l’huile de palme dans les œufs

Royaume-Uni / / Europe

Des organismes caritatifs ont établi le classement des œufs de Pâques en chocolat selon leur contenance en huile de palme non durable. Lindt, Thorntons et Guylian sont bon derniers.

Photograph: Kevin Britland/Alamy
® Guardian

Une menace grandissante

Divine Chocolate est arrivé en tête de l’enquête réalisée auprès de plus de 70 marques par le magazine Ethical Consumer et l’association caritative Rainforest Foundation UK (RFUK).

Ces organisations ont décidé de lancer une campagne en réponse à la menace grandissante que représente la production non durable d’huile de palme à l’encontre des forêts tropicales du monde, leur faune indigène et les personnes dont la vie dépend de ces forêts. Après avoir détruit des forêts entières dans des pays comme l’Indonésie, les producteurs d’huile de palme prévoient aujourd’hui de passer aux forêts du Bassin du Congo en Afrique [le deuxième massif forestier tropical après la forêt amazonienne].

Des consommateurs mal informés

Selon cette campagne, les consommateurs ne seraient même pas au courant du contenu d’huile de palme en raison de la législation actuelle en matière d’étiquetage. En effet, la loi européenne va bien obliger les entreprises à étiqueter leurs produits en contenant… mais seulement en décembre 2014.

Divine Chocolate, tout comme Booja-Booja, n’utilise pas d’huile de palme dans ses produits chocolatiers. En revanche, Lindt, Thorntons et Guylian sont les mauvais élèves de ce classement. Lindt aurait fourni des chiffres inexacts à Ethical Consumer, tandis que Thorntons et Guylian n’ont remis aucune documentation aux organismes fixant les normes internationales sur l’huile de palme durable.

Selon un récent rapport de la RFUK, plus de 400 000 hectares de forêt tropicale du Bassin du Congo sont exploités par les producteurs d’huile de palme. Mais 115 millions d’hectares pourraient l’être, d’où le désir d’expansion de ces sociétés.

Tim Hunt, codirecteur d’Ethical Consumer, ajoute : “Les consommateurs ont le pouvoir de sauver les forêts tropicales du Congo et sa faune menacées par la production d’huile de palme. À Pâques, nous demandons aux gourmands d’acheter leurs œufs chez les chocolatiers qui, selon notre enquête, prennent leurs responsabilités éthiques sur ce sujet primordial.”

Le “Guide du chocolat” est le premier d’une série de guides qui donnera le classement des produits contenant de l’huile de palme. D’autres guides sont prévus sur les biscuits, les céréales et les pâtes à tartiner.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Joseph

    Il faut vraiment miser sur l’huile de palme durable via la certification RSPO et donc la WWF. La déforestation défigure la Terre. Par contre on se trompe de coupable. L’huile de palme fait 10% de la déforestation en Indonésie. http://www.alimentation-sante.org/wp-content/uploads/2012/11/Etatdeslieux_HdP_1112.pdf
    Et quand bien même, avec un rendement 8 ou 10 fois supérieur aux autres huiles, vous imaginez l’impact sur l’environnement de remplacer par une autre huile? Alors le boycott c’est pas très logique je trouve.