Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le sucre, ce doux poison

USA / / Amérique du nord

Une nouvelle étude présentée lors d’une réunion de l’American Heart Association révèle que pas moins de 180 000 décès dans le monde sont liés à la consommation de boissons sucrées.

 

Les décès liés aux boissons sucrées

Dans la ligne se mire, on retrouve: sodas, boissons pour sportifs et boissons aux fruits. Ils seraient liés à 133 000 décès dus au diabète, 6 000 décès par cancer, et 44 000 décès par maladie cardiaque.

Aux États-Unis notamment, « notre recherche montre que près de 25 000 décès en 2010 étaient liés à la consommation de boissons sucrées » explique le chercheur Gitanjali M. Singh, Ph.D., postdoctorant à la Harvard School of Public Health, dans un communiqué.

Les résultats sont basés sur les données recueillies en 2010 par l’étude Global Burden of Diseases qui analysait la consommation des boissons sucrées dans les pays du monde entier. On remarque alors que chaque partie du monde a été touchée de diverses manières par les boissons sucrées. Par exemple, les pays d’Amérique latine et des Caraïbes semblent avoir, pour la plupart, des décès reliés au diabète (38 000 morts). Pendant ce temps, les décès cardiaques associés à la consommation de boissons sucrée ont été les plus élevés en Europe centrale et orientale ainsi qu’en Asie, atteignant 11 000 morts.

Mexique en tête du peloton

Le Mexique, quant à lui, enregistre le plus haut taux de décès provenant des boissons sucrées, parmi les 15 pays les plus peuplés de l’analyse, avec 317 décès par million d’adultes. Le pays qui arrive en bas du tableau est le Japon avec 10 décès pour un million d’adultes.

Parce que les résultats n’ont pas encore été publiés dans une revue scientifique, ils doivent être considérés comme préliminaires. Mais tout de même, de nombreuses autres recherches ont établi des liens entre la santé et la trop grande consommation de boissons sucrées. La plus récente est une étude publiée dans PloS ONE le mois dernier, montrant un lien direct entre le sucre ajouté dans l’alimentation et le taux de diabète de type 2.

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires