Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Face à la crise, « l’échange de faveurs » se propage sur le net

Espagne / / Europe

Le premier réseau social permettant d’échanger des services à distance a gagné 5000 utilisateurs au cours des sept derniers mois. Le site prévoit maintenant de mettre en place un système de troc d’objets usagés, pour faire rimer recyclage et solidarité.

 

Pas de limitation géographique

Ils appartiennent à plus de 30 pays différents mais ont tous une chose en commun : l’envie de s’entraider de manière désintéressée. Les 5000 utilisateurs du réseau social Favoralia, créé il y a sept mois à peine par trois jeunes Catalans, forment une communauté active dont le développement semble exponentiel.

Octavi Uyà, cofondateur du site, explique que l’échange de faveurs s’inspire des banques du temps, mais permet une plus grande mobilisation car les services peuvent être rendus à distance, supprimant ainsi les limitations géographiques.

Parmi les 300 réseaux d’échange de temps mis en place en Espagne, aucun ne dépasse en effet les 600 utilisateurs.

Des services originaux voient le jour

Sur Favoralia, les utilisateurs expliquent simplement quel type de service ils veulent offrir et peuvent procéder à des échanges à travers un système de points.

Quand un utilisateur rend service à un autre, il encaisse des points qui lui serviront à solliciter à son tour des faveurs auprès d’autres membres de la communauté.

Grâce à internet, les échanges peuvent se dématérialiser, comme le souligne Octavi Uyà : « Ils peuvent se faire en ligne, en corrigeant des textes par exemple, ou bien en personne. »

Parmi les nombreuses faveurs proposées, certaines se distinguent par leur originalité. On compte notamment des visites guidées dans une vingtaine de villes à travers le monde, tandis que des volontaires se proposent de faire les courses à la place des personnes qui manquent de temps. D’autres services sont plus classiques mais tout aussi utiles, comme les réparations de plomberie, le dépannage informatique ou l’orientation professionnelle.

L’échange d’objets usagés, une autre forme de service

La prochaine étape pour Favoralia consistera à mettre en place dans les semaines à venir un service de troc, afin de permettre aux membres de la communauté de donner une seconde vie aux objets dont ils n’ont plus l’utilité.

« Grâce à cette initiative, les gens pourront s’entraider tout en contribuant à diminuer la quantité de déchets sur la planète », s’enthousiasme le jeune créateur.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. lalala

    Bonjour,

    Peut-on avoir un lien qui mène à ce réseau ?