Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Projet d’éoliennes annulé dans le Pacifique Sud, l’argent du contribuable britannique gaspillé

Royaume-Uni / / Europe

La Grande-Bretagne aurait dépensé, en vain, 250 000 £ (292 000 €) de son budget d’aide pour offrir des ressources électriques écologiques à un territoire britannique de 55 personnes dans le Pacifique Sud.

Cependant, le programme de 1,7 million £ (2 M€) a été abandonné après avoir découvert que des sous-traitants australiens empochaient l’argent sans construire d’éoliennes sur les îles Pitcairn, rendues célèbres par la Mutinerie de la Bounty en 1789.

Retard notable et coûts exorbitants

Le Département britannique du développement international (DfID) a avoué que ses agents n’étaient pas parvenus à “gérer de façon rigoureuse” le projet écologique de ces îles. Au moment où le projet a été abandonné, il avait déjà trois ans de retard et son coût initial avait doublé.

Après avoir utilisé l’argent du contribuable britannique pour affréter un bateau pour transporter l’équipement jusqu’aux îles, le DfID a dû annuler le départ car la marchandise n’était pas prête, avant de totalement abandonner le projet.

Des experts tentent maintenant de convaincre le DfID qu’un générateur à énergie solaire serait la solution idéale pour cette communauté descendant des mutins de la Bounty.

Obligation gouvernementale

Mais pour quelle raison ces îles auraient-elles besoin d’un système électrique écologique aussi cher ? Seules 55 personnes y vivent. Les responsables du budget d’aide affirment que le Gouvernement britannique a le devoir d’aider cette île, un Territoire d’Outre-mer britannique, pour se conformer à la Charte des Nations Unies.

Cependant ces aides sont les malvenues à une époque où les réductions budgétaires foisonnent, des désavantages que ne connaissent pas les TOM.

Un porte-parole du DfID a justifié l’arrêt du programme : “Lorsque les contrats ne sont plus rentables et ne sont pas correctement mis en place, nous prenons les mesures nécessaires pour protéger l’argent du contribuable. Le Gouvernement britannique va collaborer avec celui de l’île Pitcairn pour évaluer ses besoins énergétiques actuels et futurs.”

Il y a deux ans, le Daily Mail révélait déjà que les TOM recevaient 2,4 millions £ (2.8 M€) par an du contribuable, soit plus de 43 000 £ (50 000 €) par personne chaque année.

 

Source :

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires