Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Financements alternatifs : la révolution du crowdfunding

Argentine / / Amérique du sud

Obtenir des fonds ou tester la viabilité d’un projet n’a jamais été aussi simple grâce au financement participatif, très en vogue sur internet. Inventeurs, artistes et entrepreneurs de tout poil recourent aux communautés en ligne pour se lancer, avec la promesse pour les donateurs d’obtenir une contrepartie.

Des success-stories fulgurantes

Pas toujours facile de réaliser ses rêves quand on n’a que des idées, aussi bonnes soient-elles. Trouver le capital nécessaire à la mise en œuvre d’un projet constitue souvent l’écueil le plus redoutable pour bon nombre de candidats.

C’est ce qui explique sans doute le succès croissant du crowdfunding, une nouvelle forme de financement participatif qui donne naissance à une multitude de sites spécialisés sur la toile.

L’Argentine n’échappe pas à la règle et les success-stories fleurissent dans tous les domaines, comme celle de la créatrice de bijoux Flora Mayer.

« J’ai choisi cette méthode de financement car elle constitue une manière rapide d’obtenir des fonds et que j’ai eu envie de participer à une entreprise innovante en Argentine. Ça m’a également aidé à me faire connaître », confie-t-elle.

Flora Mayer vend ses créations dans les boutiques des musées Evita à Buenos Aires et Thyssen Bornemisza à Madrid et prévoit un voyage à New York pour commencer à vendre ses œuvres dans le prestigieux Metropolitan Museum (MET).

Pour Rodrigo Pais, créateur de t-shirts et de tasses personnalisées, c’est l’interaction avec les donateurs qui a motivé son choix :

« C’est une méthode inclusive, qui permet aux utilisateurs de sentir qu’ils participent activement au projet. »

La promesse de produits exclusifs séduit les donateurs

Le fonctionnement du crowdfunding est plutôt simple : chaque personne intéressée commence par publier gratuitement son projet sur un site spécialisé, qui se charge de collecter les fonds. Pour cela, il indique la somme dont il a besoin pour se lancer, et décrit en détail son initiative afin de soulever l’intérêt d’un maximum de visiteurs, qui pourront alors choisir de le soutenir en versant une contribution.

En retour, l’auteur du projet s’engage à récompenser ses collaborateurs en leur offrant par exemple des produits exclusifs, des réductions ou une gratitude éternelle…

Pour un groupe de rock désirant financer sa tournée grâce au soutien de ses fans, la contrepartie pourra prendre la forme d’une liste de chansons, de démos originales ou encore de t-shirts du chanteur.

Pour leur part, les frères Alfonso et Federico Lasala ont décidé d’effectuer une vente anticipée à prix réduit du produit qu’ils voulaient commercialiser : des lunettes de soleil. Rapidement, ils ont pu réunir un peu plus de 54 500 pesos (environ 8200 euros) et mettre à flot leur projet.

« Le crowdfunding est utile aux entrepreneurs misant sur une initiative concrète. Le système fonctionne lorsqu’on arrive à transmettre un message clair, qui recueille un écho positif de la part du public », estime Alfonso Lasala.

Un moyen d’étudier la réaction du public à moindre coût

Pía Giudice, responsable de la communication du site Idea.me insiste sur les nombreux avantages offerts par le crowdfunding pour le commerce en ligne :

« Le financement collectif n’est pas seulement un moyen de réunir de l’argent, il permet aussi de supprimer les intermédiaires et de tester les produits avant qu’ils soient mis sur le marché. »

Plusieurs sites coexistent en Argentine, tous inspirés du modèle américain Kickstarter.com, poids lourd du genre avec 34 000 projets financés, dont 17 ont dépassé le million de dollars.

Les plateformes proposant ce type de service se financent généralement en prélevant une commission de l’ordre de 6 % sur le capital réuni.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Merci pour cet article intéressant,
    il est important de mentionner qu’il existe plusieurs types de crowdfunding, dont le crowdequity, qui permet d’investir dans une PME ou startup et ainsi d’entrer au capital de celle- ci.
    Particeep propose ce type de placements !
    a très bientot !