Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’UE interdit des pesticides, les apiculteurs heureux

Royaume-Uni / / Europe

Les apiculteurs de la région de Kent sont heureux : certains pesticides liés au déclin de la population des abeilles vont être interdits.

©jeffreyw

Ainsi, les agriculteurs ne pourront plus utiliser trois produits chimiques (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame) sur les plantes et céréales attirant les abeilles sur une durée de deux ans, pendant qu’une enquête est menée sur la population des abeilles.

Vote partagé

Pourtant, le Royaume-Uni a voté contre la proposition européenne d’interdire l’usage de ces trois types de néonicotinoïdes. Et comme seuls 15 états membres de l’Union européenne sur 27 ont voté en faveur de la motion, la majorité n’a pas été atteinte. C’est donc la commission Santé et Consommateurs de l’UE qui a tranché : ces substances seront bien interdites.

Si Owen Paterson, ministre britannique de l’Environnement, reste opposé à ce projet, des études menées en France et en Écosse ont indiqué une diminution de 85 % du nombre d’abeilles et une augmentation importante de non-retour des abeilles dans les ruches dans les régions où les produits chimiques avaient été vaporisés.

Les apiculteurs britanniques estiment que ce vote permettra de sauver les abeilles et ainsi de préserver le rôle qu’elles jouent dans la pollinisation de la chaîne alimentaire mondiale.

Les apiculteurs et leurs opposants

Chris Morris, président d’un groupe d’apiculteurs, possède 60 ruches et emmène ses abeilles aux quatre coins de Kent, à la demande des agriculteurs qui souhaitent polliniser leurs cultures.

Je suis content que cette motion soit passée”, a-t-il dit. “Les abeilles sont en crise en raison de l’usage d’insecticides et de la météo misérable de ces dernières années. Je suis apiculteur depuis que j’ai 13 ans. J’ai maintenant 71 ans et je ne me souviens pas avoir déjà vu une menace aussi grave pour les abeilles. Je ne sais pas pourquoi le gouvernement ne soutient pas l’interdiction.

Cependant, la société de protection agricole Bayer Cropscience n’est pas convaincue de la dangerosité de ces pesticides pour les abeilles : “Rien n’a été prouvé scientifiquement”, argue-t-elle.

La pollinisation, processus crucial

Et pourtant, la pollinisation est importante car une plante ne développera pas de graines ou de fruits sans ce processus. Or, un tiers des aliments consommés au Royaume-Uni dépendrait de la pollinisation, notamment les pommes, poires, fèves, fraises, myrtilles, framboises, mûres et colza.

Même si la pollinisation n’a pas directement lieu sur une culture, celle-ci en bénéficiera quand même en raison de la biodiversité accrue.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires