Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un écovillage voit le jour en Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande / / Océanie

Passer du rêve à la réalité. C’est ce qu’ont fait quelques habitants de la ville de Nelson. Ils ont créé l’écovillage baptisé Braemar afin d’améliorer leur qualité de vie. C’est aussi pour eux une façon de contribuer au futur de notre planète.

©Guy Ryan

Un territoire, entre mer et montagne

6 familles se sont associées afin de former ce village qui se trouve si près de la ville qu’on peut s’y rendre à pied. Ils ont vue sur la mer et sur les montagnes et disposent d’une grande quantité de terres pour y développer des vergers, des jardins communaux, et y faire paître les vaches.

“C’est un coup de bol extraordinaire que ces terres si près de Nelson soient devenues disponibles”, explique Annabel Norman, une des fondatrices. “Il y avait un hôpital pour enfants auparavant, donc il y a déjà des bâtiments et des arbres, et nous avons ajouté des routes et des infrastructures afin de relier les 9 sections qui forment l’écovillage.”

Une façon de vivre alternative mais pas hippie

Annabel insiste sur le fait que ce village n’est pas  une commune hippie du 21e siècle !

« Notre philosophie est de vivre une vie de façon durable mais aussi réaliste. La plupart d’entre nous travaille en dehors du village et nous voulons être très clairs sur la propriété de chacun et les modalités de rupture du contrat. »

Elle ajoute : « Chaque propriétaire possède son propre terrain de 800 à 1000 m carré et nous avons créé une entreprise afin de nous occuper de la terre en commun et de prendre des décisions concernant les plantations, le bétail, les locataires, etc. » Jusqu’à maintenant, 4 des actionnaires existants vivent sur place.

Une communauté avec avantages de la ville et de la campagne

Lindsay est un éco-architecte qui habite ici temporairement pendant qu’il dessine les plans de la maison de ses rêves. Son cabinet se trouve également dans l’un des bâtiments du village.

Il dit apprécier vivre dans un village qui évolue et se focalise sur l’environnement, et de faire de la terre quelque chose qui ait du sens.

« Nous sommes juste à côté de la route la plus encombrée de Nelson et j’adore la diversité de cet endroit et de ce qui l’entoure – des pâturages verdoyants, des bois, les maisons locales, cette mer magnifique et la vue sur les montagnes. Je profite de ces opportunités pour créer des projets, en mettant en commun notre énergie et notre expertise. Nous pouvons prendre diverses éco-directions, à facettes multiples, et développer des jardins, des plans architecturaux pour générer de l’énergie, et des habitations écologiques que nous louerons ! »

Gary et Ali et leur enfant de 5 ans ont choisi d’habiter à Braemar et sont propriétaires du premier bâtiment neuf, juste à côté de Nelson.

Ils témoignent : « Nous adorons le fait que ce village donne le sentiment d’habiter à la campagne mais soit tout près de la ville. C’est génial d’avoir un endroit adorable sans avoir à tout faire soi-même. Nous avons des voisins qui se préoccupent du développement durable et des familles avec d’autres jeunes enfants. Nous partageons la garde d’enfants et la ferme est devenue notre bâtiment communautaire. »

Deux autres sections sont ouvertes à l’achat et la population de Braemar pourrait bien s’agrandir…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires