Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La Mine Tui sera enfin nettoyée

Nouvelle-Zélande / / Océanie

Le ministère de l’Environnement a enfin alloué l’argent nécessaire afin de nettoyer le site le plus pollué du pays, une mine abandonnée depuis des années.

©Hiway

Un risque environnemental existant depuis plus de 30 ans

La mine a été ouverte en 1967 et a permit l’extraction de différents métaux, dont le cuivre, le plomb et le zinc. Elle a été ensuite abandonnée en 1975. Cependant, y ont été laissés des roches instables, des déchets et des résidus de l’extraction des minerais. Ces derniers ont lixivié des métaux lourds et de l’acide dans les rivières environnantes, Tui et Tunakohoia. De plus, il existait un risque que ces déchets se liquéfient lors d’un tremblement de terre ou dégringolent de la montagne lors d’une catastrophe naturelle. Ce risque environnemental était bel et bien présent pour les habitants du village voisin, Te Aroha.

21.5 millions de dollars pour nettoyer la mine

Le gouvernement tient à défendre sa réputation de protecteur de l’environnement à travers ce geste financier de 21.5 millions de dollars. Pourtant, il aura fallut plus de 30 ans pour qu’action soit faite.

Depuis que le nettoyage a commencé, les résidus ont été stabilisés et plus de 110 000 mètres cube de déchets ont été traités.

La qualité de l’eau de la rivière Tunakohoia a été améliorée et ne représente désormais plus une menace pour la santé des riverains.

Le parti des verts reconnaît le succès du nettoyage de la mine. Cependant il déclare que le coût de la leçon est trop élevé pour apprendre ce qu’il se passe quand ceux qui polluent ne sont pas tenus responsables pour ce qu’ils laissent derrière eux.

Un appel à une meilleure gestion des mines

La porte-parole des verts, Catherine Delahunty, explique :

« Il est important de savoir que mont Te Aroha portera à jamais la cicatrice faite par cette petite mine abandonnée. Nous avons besoin d’en tirer une leçon. On aura toujours besoin de la surveiller et d’appliquer continuellement de la chaux sur les lixiviats toxiques provenant des installations souterraines. Ce sont les citoyens et les contribuables qui vont payer pour la contamination de ce site. »

Toute exploitation minière peut créer un impact permanent sur l’environnement. Dans le monde, des milliers de mines restent toxiques et affectent la nature et la santé de nombreux peuples défavorisés. Il est grand temps que cela s’arrête.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires