Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Motit, une flotte de scooters high-tech en libre-service

Espagne / / Europe

Barcelone lance un service de location de scooters électriques haut de gamme, dotés d’écrans de navigation GPS de 7 pouces. Un système d’activation par smartphone remplace la clé de contact et permet de gérer la location sans qu’il soit nécessaire de recourir à des bornes de stationnement.


Le GPS change les principes du libre-service

L’entreprise espagnole Going Green annonce la mise en service de “Motit”, un système de partage de scooters électriques qui fera ses premiers pas à Barcelone, avant de conquérir d’autres villes.

Derrière leur look original et minimaliste, les véhicules mis au point par Going Green proposent des innovations technologiques qui pourraient bien révolutionner le principe du libre-service.

Leur principal atout est la présence d’un GPS intégré, qui permet à la fois de localiser chaque unité et de guider le conducteur tout au long de son trajet. Les scooters sont également capables de communiquer avec le smartphone de l’utilisateur afin d’entamer et de finaliser le processus de location, sans qu’il soit nécessaire de recourir à des bornes de stationnement.
Du coup, plus besoin non plus de clé de contact !

Une location bon marché

Lors de la réservation, il suffit simplement d’indiquer les lieux de départ et d’arrivée pour qu’un algorithme localise le scooter le plus proche. La flexibilité de ce système permet d’offrir une gamme de tarifs extrêmement compétitifs aux utilisateurs. Le déplacement peut par exemple être facturé en fonction de la distance parcourue à raison de 40 centimes d’euro par kilomètre, ou bien à 5 € de l’heure. Un prix négocié peut aussi être déterminé pour un même trajet effectué de manière périodique, et l’entreprise propose des tarifs fixes pour les itinéraires touristiques préétablis.

Motit commencera à fonctionner avec 50 scooters, mais la flotte devrait comprendre 300 unités dès la fin de l’année. Ce chiffre grimpera à 500 en 2014 et pourrait atteindre un maximum de 2500 véhicules.

Des employés évoluant eux aussi en deux-roues électriques se chargent pour l’instant de procéder au remplacement des batteries, mais cette tâche incombera bientôt aux utilisateurs, lorsque des distributeurs auront été installés dans les rues.

Les véhicules sont fournis avec casque et assurance, et la location est ouverte à toute personne de plus de 21 ans titulaire du permis adéquat.

Les trajets s’enchaînent si les utilisateurs marchent un peu

Pour maximiser l’utilisation de son parc de véhicules, Going Green propose des tarifs préférentiels aux utilisateurs acceptant de déposer leur scooter à endroit légèrement différent de leur point d’arrivée.

« Si vous vous rendez d’un point A à un point B, mais que le client suivant veut retirer le véhicule au point C, nous vous proposons de le laisser au point C en échange d’une réduction immédiate ou à venir, voire même de la gratuité du service », explique l’entreprise.

Dans tous les cas, la portion de trajet à effectuer à pied reste inférieure à 300 mètres.

Avant l’été, Going Green prévoit d’implanter un service similaire à Valence, aux Baléares et à Las Palmas de Gran Canaria. L’entreprise envisage également d’exporter son système vers la France, l’Allemagne, l’Italie et les campus universitaires américains.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires