Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Mark Bittman suggère de manger végétalien avant dix-huit heures

USA / / Amérique du nord

Suite à des problèmes de santé, le chroniqueur new-yorkais Matt Bittman devient semi-végétalien.

©Sally Stein

Devenir végétalien… ou pas

Il y a six ans, le chroniquer du New York Times spécialisé en alimentation, Mark Bittman, n’était pas à son meilleur d’un point de vue santé. Il était en surpoids, avec un fort taux de cholestérol, et son médecin lui avait prescrit des médicaments et une chirurgie.

Pas tout à fait prêt à passer sous le bistouri, Mr. Bittman a demandé un second avis d’un vieil ami, quelqu’un qu’il décrit comme « anti-conventionnel, mais … très intelligent ». Sa réponse ? Devenir végétalien.

Un conseil qui fut un vrai dilemme pour Bittman. En tant que journaliste spécialisé en alimentation, il ne pouvait pas imaginer supprimer une catégorie entière d’aliment de sa vie. Et très franchement, il n’avait tout simplement pas envie d’être végétalien. Mais il avait besoin d’un changement. Alors il a trouvé une façon d’entamer un régime végétalien partiel accessible à des personnes comme lui.

C’est ainsi que VB6 est né.

VB6 est un raccourci pour son dernier livre, “VB6: Eat Vegan Before 6:00 to Lose Weight and Restore Your Health… for Good » (VB6 : Mangez végétalien avant 18h pour perdre du poids et retrouver la santé… pour de bon). Il espère que cela va ouvrir la voie à un régime semi-végétalien, une philosophie simple et accessible à tous, même si l’accent est mis nettement plus sur la santé que sur le bien-être animal.

Il a déclaré au Huffington Post :

« Je me suis dit, ok, je ne vais pas devenir végétalien, alors que puis-je faire pour suivre un régime davantage accès sur les produits d’origine végétale et que puis-je faire pour m’y tenir ? Parce que tout le monde peut dire, Oh, je vais manger moins de merde, je vais manger plus de fruits et légumes, je vais manger moins d’aliments transformés, moins de produits d’origine animale, Bla, Bla, Bla.  N’importe qui peut le déclarer, mais comment faire pour l’appliquer?

Alors j’ai pensé, vous savez quoi ? Je n’ai pas la discipline nécessaire pour devenir un végétalien. Je n’ai même pas  envie de devenir un végétalien. Mais supposons que je m’impose cette règle d’être végétalien jusqu’à l’heure du dîner seulement ? C’est alors que j’ai commencé à suivre ce protocole (cette règle ? cette idée)… »

Un régime végétalien

Sachant qu’il serait autorisé à manger un hamburger accompagné d’une bière pour le dîner s’il le voulait, Mr Bittman s’est astreint à ce  mode de vie VB6, qu’il poursuit plus ou moins aujourd’hui.

Il a commencé avec un régime alimentaire végétalien  assez strict. Avant 18h chaque jour, il se limitait à des fruits, des légumes, des noix, des légumineuses, des graines et des grains entiers. Il a évité le pain blanc et le riz, et bien sûr tous les produits d’origine animale. Dans le premier mois, il a perdu 15 livres. À la fin du deuxième mois, il était à moins de 30 livres. Et même s’il a finalement repris un peu de poids en même temps que son corps se régulait, il témoigne que ce régime lui a appris à mieux manger. Il est devenu un mangeur plus modéré en général, quels que soient les types d’aliments, et il a appris à être flexible.

Le VB6 semble être une façon intéressante et moins drastique pour les personnes qui ne souhaitent pas s’engager strictement  dans le végétalisme. En douceur, les alimentations à base de fruits et de légumes gagnent du terrain.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. je suis déjà végétarien et j’ai du mal à aller plus loin. Merci pour l’article en tout cas !