Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La guerre des deux mondes

USA / / Amérique du nord

Voilà la nouvelle est tombée ! On la pressentait depuis un petit moment, les articles ne nous trompaient pas : Un hôte de Airbnb s’est vu condamné à payer une amende de 2.400 $ pour la location de sa maison à New York.

©Mozart Diensthuber

Selon les sources la ville ne s’attaquerait pas à tous les membres du site, uniquement à ceux dont elle aurait reçu des plaintes, mais cela ne laisse rien présager de bon sur l’évolution de la plateforme dans la ville au 40.000 buildings !

Nigel Warren ne sait pas encore si il fera appel de cette décision, le montant de la peine ayant été annoncé à la baisse (7.000 $ au départ), et même si il est adepte d’Airbnb et qu’il voudrait voir son activité continuer, rien n’indique son choix.

Cette annonce est un tremblement dans l’univers de l’économie collaborative, nous sommes loin des cas de manifestation du mariage pour tous, mais forcés de penser à ce vieux monde qui ne veut surtout pas être bouleversé, qui cri au scandale et au marché noir dès que l’on modifie ses codes !

Nous gardons la perspective que la consommation collaborative et l’économie du partage puissent continuer d’exister avec la bienveillance de la législation. Des règles doivent-être établies mais pas des sanctions à tout va.

L’ancien monde économique doit pouvoir participer à cette nouvelle émergence de consommation, les deux auront intérêt à communier ensemble afin de porter des solutions saines et opportunes. Il faut laisser le choix aux personnes de vouloir (pouvoir) participer à une économie plus horizontale.

Céline Laporte

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Micelle

    Merci pour cet article, il me paraît e effet évident que le futur sera conjugué au temps de la consommation collaborative. Je ne suis pas sûre qu’un jugement tel que celui rendu par la ville de New-york puisse ralentir la marche de Airbnb, un site qui a eu un succès fulgurant. A l’avenir, je pense que le plus gros défi du site n’est pas sa prétendue légalité mais plutôt la sécurité, car tous ces échanges se font sur le net sans qu’on puisse savoir à l’avance sur qui on va tomber, ce qui est très problématique! A ce sujet je vous conseille d’aller voir le site Fidbacks (http://www.fidbacks.com) qui permet de se créer un profil de confiance afin de démontrer sa probité sur le net, une réponse possible à ce problème croissant.