Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un taux de mortalité sept fois plus élevé chez les travailleurs Offshore

USA / / Amérique du nord

Selon une étude publiée par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les employés qui travaillent en mer pour les compagnies pétrolières et gazières ont été jugés sept fois plus susceptibles de mourir au travail que le travailleur américain moyen.

©flyTime

Mortalité élevée

La CDC a étudié les décès survenus au travail entre 2003 et 2010 et a constaté que 128 personnes sont mortes en effectuant leurs taches d’opérations offshore, comme ce fut le cas pour la plate-forme pétrolière, tristement célèbre à la suite de son explosion en 2010 puis de la marée noire, Deepwater Horizon qui a tué 11 personnes.

La majorité des accidents mortels, dont 65 sur 128 ont été liés au transport, et 49 de ces derniers impliquent des accidents d’hélicoptère, principalement en raison des mauvaises conditions météorologiques et des pannes mécaniques. De nouvelles mesures de sécurité ont été mises en œuvre en 2009 et depuis aucun hélicoptère ne s’est écrasé à cause de la météo, selon les dires la National Aviation Safety Board (base de données des accidents).

Dans le top 10 des pires métiers

Le taux de mortalité moyen des travailleurs américains est de 3,8 décès pour 100 000 salariés. Ce taux est de 27,1 pour 100 000 pour les travailleurs offshore, selon les données du Bureau of Labor Statistics.

Les employés des compagnies pétrolières et gazinières gagnaient, en moyenne, 37 640 $ par année en 2010. Pour la chaine CNBC, cette profession fait parti des 10 pires emplois à occuper en Amérique.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires