Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le réchauffement climatique perturbe la reproduction des Tuataras

Nouvelle-Zélande / / Océanie

Surnommé le fossile vivant de Nouvelle-Zélande, le Tuatara pourrait être une des premières créatures à s’éteindre à cause du réchauffement climatique. Son ancêtre parcourait déjà la terre il y a 220 millions d’années, et il n’a depuis peu changé morphologiquement…

©Knutschie

Un reptile incroyable

En effet, le sexe de ce reptile nous venant directement des temps des dinosaures est déterminée par la température du sol. Plus le sol est chaud, plus il est probable que le nouveau-né sera un mâle. Au contraire, plus le sol est froid, plus il est probable que le nouveau-né sera une femelle.

Le Tuatara, ou sphénodon en français, vit environ 60 ans et a la particularité de posséder un troisième œil. Il n’y aurait plus que 60,000 spécimens sur terre, tous se trouvant sur des îles néo-zélandaises.

Que des mâles ?

La reproduction de cette espèce est déjà assez compliquée : la femelle est prête à se reproduire à 15 ans environ, et seulement tous les deux à cinq ans, et elle n’est pas toujours intéressée par le mâle qui l’attend à la sortie de son terrier. Elle pond 6 à 10 œufs au soleil, puis les bébés Tuataras ne verront le jour que 11 à 16 mois plus tard.

Les scientifiques de l’université de Victoria ont découvert que plus de 80% des Tuataras couvés sont des mâles si la température est de 22 degrés ou plus. Si notre planète continue de se réchauffer, ils prédisent que tous les Tuataras seront des mâles, ce qui veut bien évidemment dire qu’ils ne pourront plus se reproduire. Le changement climatique aura surement un impact sur les autres espèces endémiques et pourra mener à l’extinction les espèces déjà menacées.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires