Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les arbres, espèce en voie de disparition à São Paulo

Brésil / / Amérique du sud

Après cinq ans de polémiques, la Mairie de São Paulo vient d’autoriser le plus grand abattage d’arbres jamais réalisé. Afin de permettre la construction d’un programme immobilier de luxe au sud de la ville, le conseil municipal du maire Fernando Haddad (PT – Parti des Travailleurs) a autorisé l’abattage de pas moins de 1 787 arbres, dont des centaines sont les restes d’un fragment de la Mata Atlantica (Forêt Atlantique).

© Superbmust

Le futur Golf Village va occuper un terrain de 257 000 m². Les autorisations du Secrétariat de l’Environnement se fondent sur un rapport qui considère la zone comme non protégée. Le document met fin à une impasse qui durait depuis 2008. Le constructeur, Bueno Netto, avait à l’époque écopé d’une amende de 180 000 euros pour avoir coupé 206 arbres.

Licence accordée en temps record

Une commission du Département des Parcs et Espaces Verts (Depave) de la Mairie a analysé le projet en moins de 4 mois et lui a concédé la licence environnementale. Les travaux de terrassement ont commencé au début du mois et une grande partie de la forêt a déjà été détruite.

La mairie a annoncé que l’abattage des 1 787 arbres était rendu nécessaire par la contamination du terrain. La zone serait en effet contaminée par les dépôts de limons du fleuve Pinheiros. Le constructeur se serait engagé à replanter la même quantité d’arbres et à verser une compensation de plus de 2 millions d’euros, ce qui correspond à 11 800 arbres, d’après son calcul.

Les écologistes estiment quant à eux que cette compensation ne sera pas immédiate car il faut compter plus de 10 ans pour en voir les résultats, et plus de 30 ans pour recomposer une forêt.

14 arbres en moins chaque jour

La ville de São Paulo a autorisé la coupe de 72 514 arbres ces 14 dernières années, soit 14 arbres par jour.

Malgré l’obtention de la licence environnementale, le complexe immobilier n’a pas encore obtenu son permis de construire. Des modifications devront être apportées au projet initial, composé de 56 immeubles résidentiels, avec des appartements de 367 m² minimum, une tour de bureaux, deux clubs, un terrains de golf et un centre commercial.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires