Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Ligue verte 2013 : les meilleures universités écolos

Royaume-Uni / / Europe

Selon une enquête publiée dans The Guardian, l’Université métropolitaine de Manchester est la fac la plus écologique du Royaume-Uni. Mais qui sont les mauvais élèves ? Et comment savoir ?

© Mike Peel

La People & Planet Green League 2013 (La Ligue verte 2013 de l’association People & Planet) permet d’évaluer les performances environnementales et éthiques de 143 universités britanniques. Celles-ci sont notées en fonction de leurs actes et attitudes envers un mode de vie plus écologique. L’Université de Plymouth reste deuxième, tandis que l’Université de Gloucestershire grimpe d’une place et est troisième.

Qui n’a pas potassé ?

En fait, neuf institutions n’ont même pas fourni les informations nécessaires, ce qui leur fait automatiquement rater l’examen ! Et Oxford et Cambridge ont fait moins bien qu’en 2012.

Mais comment ce classement est-il réalisé ? Prenons tout d’abord l’exemple du premier de la classe, l’Université métropolitaine de Manchester. Les visiteurs poussent une porte menant au bâtiment principal des sciences pour se retrouver dans une cour qui est devenue, contre toute attente, le symbole des mesures écologiques de l’université. L’été dernier, l’Urban Gardening Society a transformé cet espace auparavant vide et affreux en jardin interactif destiné au personnel et aux étudiants. Aujourd’hui, des allées viennent garnir ce jardin équipé de bancs, dont trois sont accessibles en fauteuil roulant. Et toutes les plantes sont étiquetées.

Bond au classement

Et que dire de l’Université de Reading, 17e au classement ? Située à une heure à l’ouest de Londres, elle attire plus de 20 000 étudiants qui doivent être nourris et logés. Les immeubles du campus doivent être éclairés, chauffés et meublés. Le personnel nécessite des uniformes et les ordinateurs régissent la vie de la fac. Alors comment a-t-elle réussi l’exploit de grimper de 42 places en un an ? Et bien en réduisant la consommation d’énergie du campus, en passant à de l’énergie propre et en surveillant l’éthique de ses fournisseurs par exemple.

L’association People & Planet a créé la Ligue verte pour quantifier et favoriser les efforts des universités, et cela a l’effet désiré puisque les facs essaient de rendre leurs immeubles plus écologiques, soit directement, soit en changeant la mentalité des utilisateurs, afin de glaner des points au classement. Tout comme les campagnes menées par des étudiants sur le greenwashing et la durabilité alimentaire par exemple.

Et vous, quelle place aurait votre fac ?

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires