Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les vêtements « presque neufs », une autre manière d’habiller nos enfants

Espagne / / Europe

La jeune entreprise Percentil.com connaît un développement fulgurant et pourrait bientôt exporter son concept de vente en ligne de vêtements d’occasion vers la France et l’Allemagne. Son secret ? Proposer uniquement des produits de qualité peu usagés ou n’ayant jamais servi.

© Andrew Vargas

Une seconde vie pour les habits trop petits

C’est la naissance de leurs filles jumelles qui a donné à Lourdes Ferrer et Daniel Bezares l’idée de créer Percentil.com. Surpris comme bien des parents par la rapidité avec laquelle les habits devenaient trop petits et par les dépenses que cela entraînait, ils ont décidé de se lancer dans le commerce en ligne de vêtements d’occasion.

Au plus fort de la crise, le site connaît un succès sans précédent, grâce à des prix cassés et à l’excellence de la qualité des produits proposés. « Les habits vendus sur Percentil ont été achetés à des parents comme vous. Ce sont des vêtements que vous avez choisis avec soin ou qui leur ont été offerts un jour, qui n’ont été que très peu utilisés (voire pas du tout). Il peuvent donc bénéficier d’une deuxième vie », expliquent les fondateurs du site.

Les habits non vendus sont donnés à Caritas

Pour constituer son stock, Percentil propose d’envoyer gratuitement aux parents intéressés un sac dans lequel ils pourront rassembler les habits qu’ils souhaitent vendre. Une fois emballés, il suffit d’appeler l’entreprise pour qu’un coursier vienne les récupérer gratuitement.

Dans les locaux de Percentil, les habits font l’objet d’un tri rigoureux : seuls les vêtements dont l’état est proche du neuf seront achetés, les vendeurs recevant entre 20 et 40 % du prix de revente. Les produits ne répondant pas aux critères de sélection sont ensuite donnés à la fondation CARITAS, mais les parents les ayant proposés à la vente ont toujours la possibilité de venir les récupérer auparavant.

Le système mis en place par Percentil a séduit les consommateurs, et permet au site de proposer des habits pour tous les âges, tous les goûts, et à tous les prix.

Pas facile de changer les habitudes

« Pourquoi toujours acheter neuf et au prix fort, si les vêtements servent si peu de temps ? », s’interrogent Lourdes Ferrer et Daniel Bezares. « En achetant des vêtements pour enfants sur notre site internet, vous faites des économies sans renoncer à acheter vos marques préférées, et vous apportez aussi votre petite contribution à la préservation de l’environnement. »

De nombreux Espagnols restent réticents à l’idée d’habiller leur progéniture avec des vêtements d’occasion, mais les prix pratiqués par Percentil sont très convaincants. En règle générale, ils varient entre 50 et 70 % de la valeur d’origine des habits, selon qu’ils aient déjà été utilisés ou qu’ils soient totalement neufs.

Grâce à cette politique, l’entreprise a connu une croissance continue depuis sa fondation en juillet 2012 et emploie aujourd’hui une trentaine de personnes. Mais Daniel Bezares voudrait aller plus loin, en exportant son modèle vers la France et l’Allemagne, avec un objectif en tête : « changer la manière d’acheter des habits aux enfants en Europe ».

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Cilia

    Très bonne idée, surtout pour des vêtements souvent neufs! Les magasins « second hand » pour les enfants existent depuis longtemps en Allemagne (il y en a d´ailleurs de plus en plus pour les adultes aussi), et c´est normal ici d´acheter des vêtements d´occasion. Effectivement, il faut que les mentalités changent…

  2. C’est clair que les dépenses pour les vêtements d’enfants peuvent vite être salées et c’est un très bon concept que celui mis en place par ces parents !