Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les slogans de la révolte brésilienne

Brésil / / Amérique du sud

Les messages des manifestations de ce lundi 17 juin aux quatre coins du Brésil ont été contraires à toute la classe politique et à l’organisation de la Coupe du Monde. L’hymne national a été souvent entonné par un public jeune, et notamment la tirade ” veras que um filho teu não foge a luta ! ” qui signifie ” Brésil, tu verras que tes enfants n’ont pas peur de se battre ! “

© Tânia Rêgo/ABr

Parmi les slogans les plus présents :

“Pardon pour le dérangement, on est en train de changer le pays”

“Ce n’est pas juste pour 20 centimes,  mais pour nos droits”

“Dans la rue pour un Brésil meilleur”

“Ah, eh, ih, Dilma va tomber”

“L’amour est fini, ici ça va devenir la Turquie”

“Le peuple uni, proteste sans parti “

“Le peuple s’est réveillé, le peuple a décidé: arrêtez de voler ou on arrête le Brésil”

“La Coupe du Monde on s’en fout, on veut de l’argent pour la santé et l’éducation’

“Brésil, on se réveille, un professeur vaut plus que Neymar”

“Il était une fois une maison très drôle, il n’y avait pas d’école, il n’y avait que des stades”

“Légalisez le vinaigre ! ” (en référence aux personnes fouillées et arrêtées pour possession de vinaigre durant la manifestation précédente. Le vinaigre est utilisé comme remède en cas d’inhalation de gaz lacrymogène)

“Gouvernement Dilma: 39 ministères, ça fait des bouches à nourrir”

“Ce n’est ni la Grèce ni la Turquie, c’est le Brésil qui sort de l’inertie”

“Carton rouge aux dirigeants de la Coupe du Monde”

“Aucun parti ne nous représente “

“Belo Monte avec mon argent ? non merci “

“Printemps brésilien”

“Si ton enfant est malade, amène le au stade”

“Baissez le prix du bus et envoyez la note à la Fifa”

“En réalité, la dictature n’a jamais cessé. Lève-toi, Brésil”

“Protester n’est pas un crime”

 

Le mouvement a largement convoqué ses participants sur les réseaux sociaux, et notamment Facebook :

1,461 million de personnes confirmées sur Facebook dans 315 villes

25 pays; 257 villes brésiliennes

58 villes dans le monde

 

Ci-dessous la carte du mouvement sur Facebook au Brésil et dans le monde :

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires