Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

mon ECOCITY, une plate-forme engagée dans le “mieux vivre ensemble”

France / / Europe

Les crises actuelles, financière, économiques, écologiques, sociales et éthiques, nous amènent à réfléchir sur notre manière de vivre, de consommer et de partager. Ce mouvement prend de l’ampleur et voit l’apparition de nouvelles formes de consommation collaborative et solidaire tels que l’autopartage, le covoiturage, la consommation bio et locale, la location intergénérationnelle, les jardins coopératifs, les systèmes d’échanges locaux, etc… Substituer notre besoin de propriété à celui de l’utilité et de partage est donc bel et bien un mode de comportement de plus en plus courant.

Ces crises sont  l’occasion pour tous de s’interroger sur sa manière de consommer, d’échanger, de vivre….C’est l’opportunité de réveiller en nous  un esprit solidaire, coopératif, innovant et d’agir au niveau local pour renforcer davantage nos  liens sociaux et économiques.

Le local : théâtre privilégié de l’action durable

Chaque ménage passe en moyenne 80% de son temps dans sa localité : travail à proximité de son domicile, tissage des liens,  dépense des trois quart du budget dans un périmètre de 30 km autour du domicile. Le niveau local apparait comme le lieu privilégié où nous devons agir pour mieux vivre ensemble, consommer autrement, mais également développer l’économie, l’emploi ainsi que la solidarité. Ces communautés intelligentes et coopératives en devenir permettent aussi d’éviter l’enfermement de personnes au sein d’un individualisme protectionniste.

La consommation collaborative va donc dans ce sens. Mais pour bien fonctionner, elle doit être renforcée par une plus grande coopération entre les individus et les systèmes afin de dépasser des résistances idéologiques qui peuvent enfermer les acteurs de l’économie solidaire et de la consommation collaborative, soit dans le dogmatisme, soit dans leur pré-carré.

Les objectifs de la plate-forme mon ECOCITY

 Monecocity.fr, nouvelle plateforme de consommation collaborative locale et gratuite, offre un nouveau support afin d’agir en faveur de cette voie d’avenir. En multipliant les échanges entre particuliers, professionnels, municipalités et associations, cette dernière s’est fixée pour objectif de faciliter la vie des citoyens intéressés par ce nouveau mode de consommation.

Tout en facilitant, le libre-échange, la co-création, le partage, et la consommation de proximité, elle espère gagner son pari de relier un peu plus les citoyens entre eux… Son accès est entièrement gratuit, tout comme le téléchargement de son Guide pratique et solidaire.

 Le Guide pratique et solidaire, outil pour contribuer au ‘’mieux vivre ensemble’’

Ce guide de 220 pages se compose de 8 rubriques et présente plus de 300 sites internet, dont plus d’une centaine présentant différents modes de consommation collaboratifs. Au fil des pages, le lecteur abordera les thématiques essentielles de son environnement de vie dans le but de gérer autrement son budget, modifier ses habitudes de consommation et adopter une posture plus coopérative et écologique. Il contient également des fiches pratiques sur des thèmes comme “Economiser en bonne intelligence“, “Comprendre vos droits à la santé“, ainsi que des questionnaires ciblés  comme par exemple “Évaluer son potentiel d’économies et de ressources supplémentaires“. Les élus locaux y découvriront de nouveaux axes de développement pour leur municipalité, dans le chapitre traitant du  rôle des villes et villages, solidairement économiques et écologiques”.                                                                                                                   

En résumé, ce  guide se veut être un outil permettant  à chacun de nourrir une réflexion à propos de leur manière de consommer, et de découvrir d’autres voies possibles pour mieux vivre ensemble en dépensant moins.

Aves la plate-forme mon ECOCITY et son Guide pratique et solidaire, la société fondatrice de ce projet, Human Smart Community, s’efforce d’appliquer l’un des principes essentiel du développement durable : “Penser global, agir local“.

Francis Karolewicz

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires