Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Quand les arbres sauvent des vies

USA / / Amérique du nord

Nous savons que les arbres sont les poumons de la planète et essentiels à l’environnement. Mais ce ne sont pas simplement les grandes forêts qui font la différence. Chaque arbre compte, et notamment ceux des zones urbaines.

© Dustin M. Ramsey

 Des arbres bons pour la santé

Dans les villes où il y a plus de jardins publics, la mortalité liée à la pollution est plus faible. Une nouvelle étude réalisée par le Service des forêts des États-Unis révèle que « les arbres et les forêts urbaines sauvent, en moyenne, une vie chaque année dans la ville. À New York, ils sauvent en moyenne huit vies par an. »

Les chercheurs de l’Office américain des forêts, en partenariat avec le Davey Institute, ont examiné l’effet des arbres dans 10 grandes villes américaines (Atlanta, Baltimore, Boston, Chicago, Los Angeles, Minneapolis, New York City, Philadelphie, San Francisco, et Syracuse, dans l’État de New York) et étudié leur efficacité pour éliminer les particules fines dans l’air. Cette pollution est responsable de « mortalité prématurée, d’inflammation pulmonaire, d’athérosclérose accélérée, et de fonctions cardiaques altérées. » Et il s’avère que les arbres aident beaucoup dans cette lutte.

Moins d’arbres, plus de décès

« Plus de 80% des Américains vivent dans des régions urbaines comptant plus de 100 millions d’acres d’arbres et de forêts», a déclaré Michael T. Rains, directeur de la station de recherche nordique du Service des forêts et directeur par intérim des produits Lab forêt. « Cette recherche démontre clairement que les forêts urbaines américaines sont des investissements essentiels puisqu’elles aident à nettoyer l’air et l’eau, à réduire les coûts énergétiques, afin de rendre les villes plus vivables. Autrement dit, nos forêts urbaines améliorent la vie des gens. »

Cette étude fait suite à une autre étude récente qui faisait une corrélation entre la perte d’arbres et les décès humains. Donc, littéralement, si les arbres meurent, nous mourrons aussi.

La conclusion des chercheurs ? Les arbres sont essentiels à notre bien-être. Par conséquent, politiques et particuliers devraient avoir le seul réflexe de… planter, pour reboiser campagnes et villes. Car oui, nous pouvons littéralement sauver des vies en plantant des arbres dans notre ville.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires