Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Et si on voyageait léger ?

France / / Europe

Votre destination est enfin choisie, vous avez bouclé le logement, et vous commencez (comme toute personne super organisée) une liste des « choses à prendre ».

©Ferdinand Reus

Vous devez l’admettre, à moins de louer un 33 Tonnes, tout ne rentrera jamais dans la petit berline. Et Chéri qui commençait tout juste à se détendre, en voyant défiler les points de votre listing, passe un peu par toutes les couleurs (rouge, blanc, vert) .Le problème c’est que vous n’abusez même pas. Prouvant votre bonne foi, vous revoyez tout de même votre copie, mais voilà il y a les indispensables, ceux qu’il faudra caser car vous ne pouvez vous en passer :

- le lit parapluie de Chérubin, impossible de ne pas le prendre, il n’a pas l’âge et de plus vous avez inclus ce couchage sinon il n’aura pas de lit pour dormir…

- le VTT de monsieur, car de ses dires « c’est le seul vélo qui me permet de faire sable, route et sentier »

- le siège détente qu’on transporte partout et que l’on peut installer sur la plage ou pour faire un pique-nique en forêt.

- la glacière massive, et oui, car vous en avez deux : une souple pour vos courses et une « énorme » qui vous permet de pique-niquer partout.

- le super bateau pneumatique qui permet de faire faire une petite ballade à Chérubin à la force des bras de Chéri.

La liste peut être bien longue, je vous épargne les accessoires de beauté (et oui on ne sait jamais) et tous les ustensiles de cuisine : y a des fous qui aiment cuisiner chaud l’été (heumheum j’en fais partie).

Chéri cherche des solutions et arrive tout souriant brandissant un catalogue de coffre de toit et de remorque avec des prix à 3 chiffres ! La vision de votre budget glaces et sorties commence à s’envoler : Gloups « non là ça ne va pas être possible » !

Encore une fois l’économie collaborative pourra vous permettre de passer de bonnes vacances sans opter pour le découvert bancaire et la crise conjugale au retour des congés.

Vous n’arrivez pas à vous décider de ce que vous allez laisser et l’option attelage semble le plus correct ? Alors pourquoi ne pas louez une remorque auprès d’un particulier ? Vous pouvez aussi songer au coffre de toit sur ce même principe.

Mais pas que… et oui je n’oublie pas ceux qui partent en vacances en train, et aussi ceux qui ont opté pour l’option co-voiturage avec un coffre peut-être assez réduit  (même si assez rare pour une famille avec enfants).

Alors la solution est là où vous allez résider. Les villes décuplent en population pendant cette période d’été, mais vous pourrez trouver sur votre lieu de vacances toutes les affaires de puériculture dont vous avez besoin, et à tous petits prix.

Les loisirs peuvent toujours être organisés et vous paierez uniquement pour le moment et pas pour le transport et la « joie » de stocker tout ce matériel !

A moins de vouloir pique-niquer tous les jours à l’extérieur, vous pourrez aussi emprunter une glacière à l’un des résidant et acheter le frais uniquement sur place ! Il y a souvent des marchés de plein vent, tous les jours à tour de rôle dans certaines communes, ce qui vous permettra de découvrir les produits locaux et de faire travailler les gens de la région. Sans parler de la découverte des lieux autres que là où vous résidez.

Les rencontres ne s’arrêtent pas là, car vous avez convaincu Chéri que pour une semaine de vacances un VTC loué sur place ferait très bien l’affaire. De plus vous repartez avec des conseils sur le quartier : une boulangerie avec les meilleures viennoiseries, le boucher le mieux achalandé et des sentiers peu connus pour accéder à la plage. Mieux que l’office du tourisme !

Et pour les accros de la cuisine chaude, pourquoi ne pas partager un repas avec Super marmite ou encore BeyondCroissant ? Encore un bon moyen de croiser des gens qui vous feront participer à la vie locale.

La consommation collaborative pourra vous permettre de faire de nouvelles rencontres et de partager des moments sur vos lieux de villégiatures. En s’ouvrant aux autres, nous pouvons partager bien plus qu’un lieu de congés.

Bonnes vacances à tous !

Céline Laporte

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires