Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une première route verte entre le Canada et les États-Unis

USA / / Amérique du nord

Les gouvernements du Québec et de l’État du Vermont sont sur le point d’inaugurer la première route verte entre le Canada et les États-Unis. En effet, les utilisateurs de voitures électriques pourront désormais rouler entre Montréal et Burlington sans dépenser une seule goutte d’essence.

© Jim Bain

Plus de bornes de recharge pour plus de voitures électriques

Les industriels et les gouvernements savent que cela bouge beaucoup dans la filière des voitures électriques. Cependant, le constat est le suivant : s’il n’y a pas des bornes de recharge électrique offertes partout et facilement utilisables, la voiture électrique ne réussira pas… Dans ce cas comment évoluent les nouveaux projets ?

 Montréal-Burlington en voiture électrique

Les discussions sur la faisabilité du projet avaient commencé l’an passé et vont de l’avant. Les deux états (canadien et américain) souhaitaient implanter une série de bornes électriques entre les villes de Montréal (Québec) et de Burlington (Vermont), situées à environ 150 kilomètres l’une de l’autre, afin de faciliter le déplacement entre ces deux villes aux utilisateurs de voitures électriques. L’idée de pouvoir faire des trajets plus longs sans avoir à dépenser une seule goutte d’essence est en train de se concrétiser.

Aller plus loin dans l’électrification du transport

Les Québécois sont nombreux à se déplacer chaque semaine à Burlington pour faire leurs courses puisque de nombreux produits y sont moins chers. En réponse à ces besoins, et avec l’objectif d’offrir des solutions de transports durables et propres, le projet vient d’être aujourd’hui concrétisé, et sera mis en place d’ici l’automne. Cette route verte comptera 31 bornes de recharge publiques accessibles aux conducteurs. Pour Peter Shumlin, gouverneur du Vermont, encourager le développement de « véhicules électriques aident à la fois l’environnement et diminue notre dépendance au pétrole. »

Selon la première ministre du Québec, Pauline Marois, il ne s’agit que « du premier segment » d’un vaste réseau de  bornes de recharge électrique au Québec. Un parc automobile entièrement électrifié d’ici 2030 ? On commence à y croire.

Christine Lacaze

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Pierre Duchesne

    Bonjour,
    Je suis propriétaire d’un Nissan, Leaf, pour voyager, nous avons de besoin de borne de 400 v. qui prennent seulement 25-30 min. Et non des bornes de 240v. qui prennent 4-6 hres. C’est trop long pour voyager.

    Merci d’avance pour me répondre

    Pierre Duchesne