Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les éléphants menacés par les déchets ?

Malaisie / / Asie

La vidéo d’éléphants se disputant des déchets d’une décharge illégale a fait le tour des réseaux sociaux malais. Elle interpelle sur deux points : comment régler le problème de l’augmentation des déchets d’une part ? Et de quelle manière assurer la survie des espèces sauvages de la région d’autre part ?

© Greg Willis

Un phénomène liée une mauvaise gestion des déchets

Alors que Singapour a vu la quantité de ses déchets augmenter de 26% en 5 ans, soit plus de deux fois le rythme de la progression de sa population pendant la même période, les inquiétudes relatives à la gestion des déchets se multiplient chez le voisin malais. Pollution des sols et des eaux, villes entourées d’ordures, décharges surchargées sont des problèmes connus. Le dernier défi posé par cette problématique est celui de la conservation de la vie sauvage.

Une vidéo prise fin juin par un conducteur malais a été largement diffusée en Asie du sud est. On y voit plusieurs éléphants se disputant des ordures sur une décharge illégale. « Ce qui m’inquiète, c’est qu’ils soient sujets à des maladies graves. Ils ont certainement ingéré des sacs plastiques et des substances nocives » témoigne Andrew Hew, l’auteur de cette vidéo prise du bord d’une autoroute.

Les autorités locales ont confirmé le phénomène à cet endroit. « Des traces d’éléphants et de la bouse y sont retrouvées régulièrement » a répondu aux journalistes Abdul Kadir Abu Hashim, directeur du département des parcs nationaux. L’administration a d’autre part reconnu de bonne foi la gravité du problème. « Nous ne voulons pas créer un changement de comportement de cette espèce qui pourrait devenir à long terme dépendante des ordures ménagères humaines. D’autre part, la proximité de l’autoroute de cette décharge illégale risque de créer de graves problèmes de circulation et des dangers, autant pour les conducteurs que pour les pachydermes ». Reste à savoir comment régler le problème…

Les autorités locales peinent à trouver de véritables solutions

Et c’est bien là que le bât blesse, puisque la fermeture des décharges illégales semble presque impossible. Toute l’étendue du territoire national ne peut pas être supervisée. Le manque de capacité des infrastructures légales de traitement des déchets rend la présence de ces solutions alternatives presque indispensable… Dans un premier temps, le département des parcs nationaux s’est engagé à envoyer son personnel pour écarter les éléphants de cette décharge d’envergure. Une solution très temporaire à un problème qui demande une résolution plus sérieuse et efficace…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires