Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des véhicules électriques en libre-service à Montréal

Canada / / Amérique du nord

L’entreprise québécoise Communauto propose une solution de véhicules de partage dans 4 villes au Québec (Canada). Elle compte 27 000 abonnés et 1300 véhicules. Aujourd’hui l’entreprise passe à une nouvelle étape en lançant un projet pilote de voitures électriques en libre-service et sans réservation.

© MSVG

Véhicules en libre-service 100% électriques

Les Montréalais peuvent désormais emprunter les premiers véhicules en libre-service 100% électriques et sans réservation, disponibles dans le quartier Plateau-Mont-Royal de la ville de Montréal.

Nommé “Auto-mobile”, le projet est composé de 23 véhicules qui seront disponibles jusqu’à la fin octobre. Les utilisateurs pourront alors effectuer de courts trajets au coût de 0,38$/minute. Et pas besoin de s’inquiéter de la recharge de la batterie. Les véhicules ont une autonomie de 160km, et la recharge est entièrement assurée par l’équipe de Communauto.

Un service d’autopartage sans réservation

 Le quartier du Plateau-Mont-Royal, où 50% des résidents n’ont pas de véhicule, est le lieu propice pour tester Auto-mobile, explique le maire de l’arrondissement, Luc Ferrandez. Selon le président de Communauto, Benoit Robert, l’objectif est d’offrir un service de partage de véhicules plus flexible pour les locations de courte durée : « Cela se veut très spontané; c’est comme le bixi (vélo de partage montréalais). Vous n’avez pas à planifier votre location à l’avance; vous êtes en train de faire quelque chose et soudainement vous avez besoin d’une voiture et vous en voyez une à côté de vous; vous n’avez qu’à vérifié qu’elle est disponible et hop vous partez avec. »

 Si le projet est un succès, il sera déployé dans d’autres quartiers de la ville.

 Un transport urbain durable

« Le but est d’encourager la population à combiner divers moyens de transport », a indiqué Luc Ferrandez. Mais aussi, d’évaluer si l’intégration d’un tel système peut se faire en harmonie avec les autres modes de transport. La ville de Montréal est actuellement en train d’étudier les possibilités d’augmenter le nombre de véhicules en libre-service dans la ville. Elle désire mettre en place plus de 300 d’entre eux d’ici la fin de l’année.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. C’est une très bonne idée que ce projet pilote entre différentes villes et je pense qu’avec une bonne communication, il est possible d’entraîner les gens et de les pousser à se servir de ce type de voitures…