Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les marques s’inspirent du partage

France / / Europe

Le partage est une notion ancrée en nous, pour la plupart c’est un réflexe naturel et tellement évident. Cependant l’évolution et certaines craintes nous ont amené à nous cloisonner, regardant l’autre avec méfiance.

©Jules

Nous parlons régulièrement de l’économie du partage qui remet l’humain au centre et valorise les relations entre les personnes même avec des inconnus.

Depuis quelques mois, vous n’aurez sans doute pas échappé à des spots publicitaires autour de cette dynamique. Pour des raisons évidentes, je ne citerai aucune de ces marques,je vous laisse juste un petit jeu de pistes.

Ainsi tout a commencé avec une « délicieuse » (je ne m’implique pas dans cet adjectif) boisson chaude à partager avec ses anciens amis, histoire de prouver que le méga réseau social (celui avec l’icone bleu et blanc) n’était pas le seul à nous réunir.

Dans la même mouvance, notre ami Justin affirmait être le premier à nous avoir permis de nous retrouver et de partager de grands moments autour de sa charcuterie phare. Preuve à la clé, avec une émeute de personnes déboulant chez tout le monde armées de saucisson.

Cet été, vous avez pu découvrir l’ancestrale boisson rouge et blanche affubler ses bouteilles de prénom, afin de partager le breuvage pétillant avec votre compagne, vos amis et votre famille.

Pour ne pas être en reste, la pâte à tartiner, au goût inégalable avec son huile de palme (source d’une autre pub ventant ses ingrédients), vous a elle aussi, proposé de partager les pots en les personnalisant au nom de votre chérubin ou de votre amoureux.

Un autre principe qui lui aussi permet d’amasser du monde sur les réseaux sociaux : le partage du dernier carré de chocolat. Alors qui sera le gagnant ?

Enfin, image bien réelle d’un papa bien trop connecté au monde virtuel, heureusement un bruit lui promettant un instant de douceur le fait revenir à la réalité, pour partager ce moment unique avec sa progéniture.

PARTAGE

Les publicitaires ont bien compris que cette valeur avait du poids et c’est intéressant de voir que toutes ces grandes marques surfent sur cette tendance.

Internet a permis de rapprocher les individus et de faire tomber certaines barrières, ouvrant des fenêtres sur un monde de partage dont nous n’avions même pas connaissance.

De découvrir des initiatives telles que Les gars pilleurs  dénonçant le gaspillage alimentaire à coups d’actions symboliques dans la ville de Lyon. Dans la même veine, Disco Soupe dont je parle (et participe) régulièrement, qui regroupe des personnes armées d’économes, bassines vous concoctant des plats colorés avec des légumes invendus ou abîmés.

Une autre découverte Conso Mais Autrement qui organise des rassemblements , des événements pour proposer des solutions locales et valoriser une consommation à l’échelle humaine, initiant des marchés gratuits (gratiférias) mensuels. Son action est locale (Limoges) mais l’association reste à l’écoute pour mettre des choses en place sur l’ensemble du territoire.

Créer sa communauté sur Tipkin et inviter vos amis à partager tous les objets du quotidien comme de l’événementiel, vous permet aussi de ressouder les liens. De vivre de nouvelles expériences tout en contribuant à une consommation raisonnée.

Alors ère du partage ou retour à nos convictions primaires ? Le résultat serait que cette économie est bien présente dans nos foyers et cela bien avant l’intérêt des grandes marques. Continuons à profiter de ces moments, encourageons ces mouvements et valorisons toutes ces initiatives autour de nous.

Céline Laporte

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires