Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Chez Unilever, plus rien ne part à la décharge

Argentine / / Amérique du sud

Argentine – En procédant à un tri méticuleux directement sur ses sites de production, le géant de l’alimentaire et de l’hygiène réussit à valoriser la totalité de ses déchets à travers le recyclage ou la production d’énergie. Dès 2015, Unilever devrait appliquer ces méthodes à l’ensemble de ses 252 sites à travers le monde.

© Pablo D. Flores

Des méthodes étendues à toute l’Argentine en 2013

Le groupe Unilever continue ses efforts en faveur de l’environnement dans le cadre de son Plan de vie durable, visant à réduire la quantité de déchets produits par l’entreprise au niveau mondial.

Dans le cadre de son programme Zéro résidus vers les décharges, Unilever s’engage à ce que l’ensemble des déchets générés dans ses usines soient recyclés, réutilisés ou valorisés pour produire de l’énergie.

Trois sites de production argentins viennent à leur tour de se soumettre à cette règle, dans les villes de Pilar, Mendoza et La Rioja, tandis que l’usine de Gualeguaychú applique déjà cette politique depuis le début de l’année.

Fin 2013, la totalité des usines Unilever du pays satisferont cet objectif.

Des catégories de tri spécifiques

Pour parvenir à ce résultat, Unilever procède à une campagne de sensibilisation de l’ensemble de ses employés portant sur l’importance du tri et du recyclage.

Des bacs spécifiques permettent désormais de séparer les différents types de résidus : plastique, métal, équipement de travail, encre, papier, détergents, verre, déchets organiques et produits dangereux.

Les barils en plastique font l’objet d’une réutilisation directe au sein de l’usine, tandis que les autres déchets recyclables sont envoyés vers des centres externes.

Produire plus tout en polluant moins

Grâce à cette initiative, 62% des sites latino-américains d’Unilever n’envoient plus aucun déchet dans les décharges classiques. Au niveau mondial, l’objectif devrait être atteint pour l’ensemble des usines du groupe à l’horizon 2015.

« Les avancées constatées en Argentine montrent clairement les progrès d’Unilever dans l’accomplissement de son « Plan de vie durable », et prouvent que le développement durable fait partie intégrante de chaque processus de notre activité. Nous nous approchons de notre objectif, consistant à doubler le volume de ventes tout en réduisant de moitié notre empreinte environnementale », affirme Federico Sueiro, vice-président exécutif de Supply Chain Unilever Cône Sud.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires