Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Droits humains en Arabie saoudite

Arabie saoudite / / Moyen orient

Les militants saoudiens utilisent les nouveaux médias pour interpeller leur gouvernement au sujet de ses nombreuses violations des droits humains. Un rapport de la division Moyen-Orient de Human Rights Watch.

© diasponews.com

Les militants des droits humains en Arabie saoudite font face à un gouvernement répressif et intolérant lorsqu’ils plaident en faveur d’une meilleure participation populaire à la vie politique, d’une réforme des institutions judiciaires et pour qu’il soit mis fin aux discriminations à l’encontre des femmes et des minorités, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Les autorités répondent en arrêtant, en poursuivant en justice et en tentant de réduire au silence les défenseurs des droits humains et d’étouffer leurs appels au changement.

Ce rapport de 48 pages, intitulé « Challenging the Red Lines: Stories of Rights Activists in Saudi Arabia »(« Quand on franchit les lignes rouges: Chroniques de militants des droits humains en Arabie saoudite »), présente l’histoire de 11 personnalités saoudiennes de renom qui militent en faveur des droits sociaux et politiques et les difficultés qu’elles rencontrent pour résister aux efforts du gouvernement pour les réprimer. Ces militants ont utilisé les nouveaux médias, notamment les sites Internet et les blogs d’information, ainsi que les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook, pour établir des relations entre eux, discuter de leurs idées et stratégies pour le changement et créer des plateformes publiques pour disséminer leur message réformiste.

« Les militants saoudiens utilisent les nouveaux médias pour interpeller leur gouvernement au sujet de ses nombreuses violations des droits humains », a déclaré Joe Stork, directeur adjoint de la division Moyen-Orient à Human Rights Watch. « Les autorités saoudiennes croient pouvoir recourir à l’intimidation et infliger des peines de prison pour mettre fin aux critiques, mais les militants trouvent quand même des moyens d’exprimer leurs préoccupations et de se faire entendre. »

Plusieurs militants ont utilisé les réseaux sociaux et les forums en ligne pour construire leurs propres réseaux et lancer des campagnes sur la toile. Des dizaines de milliers de citoyens saoudiens ont déjà participé à des campagnes en ligne, notamment à l’initiative « Women2Drive », qui encourage les femmes saoudiennes à conduire en défiant l’interdiction du gouvernement.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires