Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Construire sa maison pour 180 euros ? Oui, c’est possible !

Royaume-Uni / / Europe

L’année commence et nous pensons déjà aux projets de 2014 … Cependant, un mot bien connu de tous a souvent tendance à retentir ces derniers temps : LA CRISE ! Or, la Green-Team reste à vos côtés pour vous apporter au quotidien des solutions alternatives, et sans plus attendre, c’est avec vous, que nous voulons partager aujourd’hui, l’histoire magnifique et insolite de Michaël Buck, ingénieux agriculteur britannique qui a construit sa maison pour seulement 180 euros soit 150 £ près de Oxford au Royaume-Uni, en seulement 8 mois.

Inspiré par la méthode de construction ancestrale de pisé, ou torchis, l’ancien professeur d’art de 59 ans a façonné sable, argile, paille, fumier et eau pour élever les murs.

Il a recouvert la structure en bois qui compose le toit de paille, et récupéré tout ce qui pouvait l’être – planches d’un bateau abandonné pour les 300 m² de sol, pare-brise d’un vieux camion pour les fenêtres, tables d’une vieille maison pour l’ameublement et j’en passe…

Les 150 livres de frais qu’il déclare ne lui ont servi qu’à acheter des clous et de la paille.

Cette maison ne manque pas de charme et même sans électricité, ni eau, ni gaz, la famille Buck trouve son bonheur au quotidien.

Mais comment ? (Comme dirait l’autre) :

Tout d’abord, monsieur Buck a la chance d’avoir une source naturelle proche et ainsi s’approvisionne en eau.

Autrement, n’oublions pas la fonction première des bougies et lanternes : L’ECLAIRAGE !

Quant à l’isolation de la maison, les murs en torchis et un plafond bourré de laine de mouton sont suffisamment efficaces pour agrémenter la maison, seulement d’ un poêle à bois.

Enfin, le reste du quotidien se passe à l’extérieur :

Un puit sert à la conservation des aliments et des toilettes sèches sont installées dans une dépendance extérieure.

Monsieur Buck a voulu démontrer qu’il est possible de posséder une maison sans aller à la banque et en ayant aucune dette hypothécaire pour le reste de sa vie. « Je voulais contester les prêts hypothécaires, et démontrer que les gens n’ont pas besoin de travailler toute leur vie pour rembourser un prêt. Pas besoin de payer beaucoup d’argent non plus pour une maison, tout ce dont vous avez besoin, c’est une méthode pour votre construction » ajoute Monsieur Buck.

Suivez l’exemple …

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. William

    1- Ok, enfin vivre sans électricité, sans eau courante … disons que pour 0 euros il aurait pu aller vivre dans un arbre ou dans une grotte.

    2- Il oublie que pour avoir le droit de construire une maison à 150€, il faut posséder un terrain qui, près d’Oxford, doit valoir relativement cher :o Sans parler du permis de construire qui n’est sans doute pas simple à obtenir.