Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Qui a dit qu’il ne fallait pas jouer avec la nourriture ? Certainement pas ces musiciens…

Autriche / / Europe

Les musiciens du Vienna Vegetable Orchestra ont inventé ce concept génial : faire de la musique avec des légumes du marché, préparés le jour même. Avec ces Autrichiens, la musique est aussi là pour être dégustée.

Alors que pour la plupart salade, concombre, tomate, poireau, carotte, citrouille et autre cucurbitacées représentent un moyen de rassasier leur appétit, onze Autrichiens voient en eux une façon d’apaiser l’esprit en jouant de la musique.

Le Vienna Vegetable Orchestra

Fondé en 1998 par onze artistes venant d’horizons aussi divers que la musique électronique, pop ou expérimentale ou l’art contemporain, Vienna Vegetable Orchestra est un groupe de musique assez unique.

Sa particularité ? Le fait que leurs instruments sont fabriqués à partir de légumes ! En effet, les musiciens jouent avec des instruments fabriqués par leurs propres soins à partir de légumes achetés un peu plus tôt au marché.

Le Vegetable Orchestra affirme que « l’on peut faire de la musique avec presque n’importe quoi », et que « chaque chose possède une qualité acoustique très spécifique et peut permettre d’ouvrir un univers de sons très riches ».

L’orchestre a inventé ses propres instruments à partir de légumes

L’orchestre a inventé ses propres instruments à partir de légumes, comme le Paprikatröte (un instrument à vent fait d’une carotte évidée et trouée et d’un demi-poivron) ou le Lauchgeige (un violon en poireau).

Les instruments cassent parfois pendant une représentation, d’où l’importance du choix de légumes adéquats. Les concerts se font uniquement avec sonorisation, effectivement sans processeur d’effet impossible d’obtenir un son audible à partir de simple légume.

Les instruments ne durent que le temps d’un concert. Un gâchis de nourriture ?

Et pour taire ceux qui déplorent un gâchis de nourriture, avec ces autrichiens, la musique est aussi là pour être dégustée. À la fin de la représentation, ces déroutants musiciens abandonnent la scène au cuisinier qui conclut par une délicieuse soupe… de légumes, pour satisfaire le palais des spectateurs.

Qui a dit qu’il ne fallait pas jouer avec la nourriture ?

Informations complémentaires

http://www.vegetableorchestra.org/

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires