Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Papier « zero waste » : les top 10 des entreprises en France d’après WWF-France

France / / Europe

Alors qu’une gestion responsable du papier est un des fondements d’une politique RSE exemplaire des entreprises, où en est-on aujourd’hui ? Avec l’étude PAP50 Entreprises, WWF France et ses partenaires ont évalué les politiques papiers des 50 plus grandes entreprises implantées en France. Voici le top 10.

C.C. WikiMedia

 

Le Classement des PAP50 est une étude qui vise à évaluer, tous les 3 ans, la politique papier des 50 plus grandes entreprises implantées en France. C’est un projet lancé à l’initiative de WWF France et ses partenaires de l’Observatoire du Bureau Responsable animé par l’association Riposte Verte.

Une surconsommation de papier de communication

L’étude se concentre sur les papiers dits de bureau et de communication. Le périmètre de l’étude est restreint à la France métropolitaine. La note s’étale sur 100 points qui se répartissent entre cinq catégories (politique papier, consommation, achat, recyclage et coopération). La partie coopération concerne le respect des délais et la transparence générale dont aura fait preuve l’entreprise lors de l’étude.

La première édition de cette étude a été publiée en 2010. Trois ans plus tard, les résultats montrent une plus grande implication des entreprises interrogées (37 participantes contre 32 en 2010) et une amélioration de la note globale. Par contre, l’étude montre tout de même un manque d’engagement public, une consommation de papier responsable trop faible et une surconsommation de papier de communication externe (210 kg/salarié en moyenne).

Les top 10 du classement sont

 

Entreprise

Score /100

1

ST MicroElectronics

77

2

Axa

74

Orange

74

4

Alstom

69

Castorama

69

6

Legrand

65

GDF Suez

65

8

Kering (ex PPR)

64

Essilor

64

10

Bouygues

63

Carrefour

63

Chaque année, en moyenne, les 37 entreprises interrogées consomment 11 400 t de papier comme support de communication, soit 210 kg/employé, dont à peine 16 % sont responsables (soit 1 800 t). Seules 6 entreprises s’engagent à diminuer leur consommation et pour 2016, date de la prochaine étude, le panel ne s’engage que sur 20 % de papier responsable, soit une progression de 1 % par an. Sur le volet recyclage, les perspectives sont préoccupantes sachant qu’uniquement 13 entreprises se sont engagées à recycler le papier sur tous leurs sites, en dehors du siège, et elles ne sont que 10 à fixer un objectif sur le recyclage des documents de communication.

Globalement, les engagements publics restent donc trop peu nombreux et le niveau de transparence toujours peu satisfaisant.

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires