Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le changement climatique et les taux d’intérêt

/ Monde

L’agence de notation Standard & Poor’s a déclaré que le changement climatique sera la deuxième méga-tendance mondiale du 21e siècle, après vieillissement de la population, à faire pression à la baisse sur les notations souveraines.

 

Typhon Haiyan aux Philippines

 

Le rapport indique que les événements météorologiques extrêmes tels que typhon Haiyan, qui a tué plus de 5.000 personnes aux Philippines fin de l’année dernière, semblent avoir été à la hausse depuis le début des années 1980, mais aucun n’a jusqu’ici causé S & P de réviser sa note d’un pays.

« Nous avons pris une vue que la taille de la dévastation, tandis que les grandes en termes absolus, n’a pas été suffisante pour avoir un impact d’une note globale  » S & P a déclaré dans un communiqué le rapport publié jeudi  » Toutefois, en supposant que les événements météorologiques extrêmes sont à la hausse en termes de fréquence et de destruction, cette tendance pourrait se répercuter sur nos notes sur les Etats souverains  » S & P a dit.

S & P a classé les taux de vulnérabilité au changement climatique des 116 pays ; les 20 les plus vulnérables sont des marchés émergents. Cambodge, le Vietnam et le Bangladesh occupaient les trois derniers points. Leur vulnérabilité est due en partie à leur dépendance sur la production agricole et de l’emploi, qui peuvent être vulnérables à l’évolution des régimes climatiques et des phénomènes météorologiques extrêmes, mais aussi en raison de leur plus faible capacité à absorber le coût financier.

Les 20 pays les moins vulnérables sont toutes les économies avancées, menés par le Luxembourg, la Suisse et l’Autriche.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires