Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Wendell Berry : manger de façon responsable, c’est quoi réellement ?

USA / / Amérique du nord

Manger est un acte inévitablement agricole, et la façon de manger détermine en grande partie comment on fait usage du monde. Wendell Berry, écrivain et essayiste, décrété par le New York Times comme « le prophète de l’Amérique rurale », suggére de suivre une série de « règles »  sur le sujet .  Que peut-on faire pour  manger de façon responsable ? Voici une liste, probablement non exhaustive.

 

 

Les livres de Wendell Berry (né en 1934), rédigés à partir des années soixante-dix, sont très connus dans les milieux environnementalistes anglo-saxons mais, sauf erreur de notre part, ils ne sont pas encore traduits en français. La lecture de trois livres de cet auteur: The Unsettling of America (1977; abréviation: UoA), Home Economics (1987) et What are people for? (1990)  devrait apporter des repères précieux à tous ceux qui cherchent à situer le problème de la modernisation de l’agriculture dans le contexte plus global du développement de la civilisation industrielle et de ses effets déshumanisants.

Berry considère que les stratégies de protection de la nature se sont fourvoyées en méconnaissant la centralité de la question agricole, et il affirme au contraire qu’il faut apprendre à envisager la crise écologique comme une crise de l’agriculture.

Pour Berry, donc, la question donc de « manger de façon responsable » est la question essentielle. Que peut-on faire pour  manger de façon responsable ? Voici une liste, probablement non exhaustive.

 

Participez à la production de nourriture dans la mesure de vos possibilités

Si vous avez un jardin ou même simplement un conteneur ou même un pot sur une fenêtre ensoleillée, cultivez-y quelque chose à manger. Compostez vos déchets de cuisine et utilisez cette engrais. C’est seulement en produisant quelque chose à manger pour vous-même que vous pourrez vous familiariser avec le cycle magnifique de l’énergie qui va de la terre à la graine, à la fleur, au fruit, au déchet, à la décomposition et ainsi de suite. Vous serez pleinement responsable des aliments que vous cultivez vous-même et vous en aurez une connaissance intime. Avec la connaissance de toute la vie de ces aliments, vous les apprécierez pleinement.

Cuisinez vous-même ce que vous mangez.

Cela implique de raviver dans votre esprit et dans votre vie l’art de cuisiner et les arts ménagers. De cette façon, votre alimentation vous coûtera moins cher et vous donnera une part de « contrôle qualité » : vous aurez une connaissance fiable de ce qui est ajouté à ce que vous mangez.

Apprenez à connaitre l’origine des aliments que vous achetez et achetez les aliments produits le plus près de chez vous.

L’idée que chaque lieu devrait, autant que faire ce peut, être la source de son alimentation est censée pour plusieurs raisons. L’approvisionnement en aliments produits localement est le plus sûr, le plus frais, et celui que les consommateurs locaux peuvent le plus facilement connaitre et influencer.

Quand c’est possible, entrez en relation directement avec un producteur local, agriculteur, maraîcher ou arboriculteur.

Toutes les raisons citées au dessus s’appliquent également ici. De plus, ce type d’interaction élimine une série de commerçants, transporteurs, transformateurs, conditionneurs et publicitaires qui vivent au dépend des producteurs et des consommateurs.

Apprenez, en légitime défense, tout ce que vous pouvez sur l’économie et la technologie de la production agro-alimentaire.

Qu’est-ce qu’on ajoute comme non-aliment dans les aliments et que payez-vous pour ces ajouts ?

Apprenez ce qu’impliquent les pratiques agricoles.

Apprenez tout ce que vous pouvez, par observation directe et par l’expérience si possible, de la vie des espèces élevées ou cultivées pour l’alimentation.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires