Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Green&Startup : AeroSeeD

France / / Europe

Urbolienne, une éolienne capable de générer de l’énergie à partir du vent sur les sites où il est irrégulier et change souvent de direction. Telle est l’invention inédite développée par Théophile Bresson et  Vincent Mauvady de AeroSeeD, un bureau d’étude industriel metzois.

 

 

Une éolienne pour les particuliers sous licence libre

Adaptée aux environnements urbains tels que les quartiers résidentiels ou les zones industrielles et commerciales, Urbolienne est une  éolienne d’un nouveau genre est capable d’orienter automatiquement ses pâles en fonction de la direction du vent.

« Notre motivation est d’apporter de l’énergie au plus proche des lieux de consommation » dit Théophile Bresson. Après quatre années de recherche et développement pour  la concevoir, sSon rendement est aussi bon que celui d’une éolienne classique fonctionnant avec un vent régulier dans un espace dégagé. « Cela est rendu possible par un mécanisme qui oriente automatiquement les pales lors de leur rotation autour du mât. Ainsi, l’effort du vent sur les pales est toujours productif. »

 

La partie mécanique de l’éolienne, prête à poser sur un mât

 

Un aérogénérateur à axe vertical à voilure adaptative

L’avenir électrique est de réduire les centrales hyper-centralisées, mais contrairement à ce que l’on pense une éolienne est beaucoup plus complexe à concevoir que ça en à l’air. Faisant appel à la mécanique des fluides on se heurte à un gros problème : notamment le fait que ce n’est pas directement la surface de l’éolienne qui est importante, mais plutôt la surface balayé par une pale. Bref une physique non-linéaire est parfois contre intuitive. Urbolienne a un moteur à axe vertical qui a l’avantage de ne pas dépendre de la direction donc de manière quasi instantané, on peut modifier la direction de la poussée ce qui n’est pas possible avec une hélice classique.

Aujourd’hui pour compléter leur prototype Théophile et  Vincent travaillent sur une sorte de MPPT (maximum power point tracker). Vu que la puissance de l’éolienne peut varier très fortement dans la journée on ne peut pas lui appliquer une charge constante au risque de la bloquer (et donc de ne pas récupérer d’énergie), lorsque le vent est trop faible. L’autre extrême est vrai aussi, car si le vent souffle fort mais qu’on n’applique qu’une petite charge, alors la plus grande partie de l’énergie sera pas récupéré… D’où l’intérêt d’ajuster la charge dynamiquement afin d’avoir toujours un rendement optimum.

 

Le dessus de l’éolienne

 

Pour financer ce projet ils font appel au financement participatif sur le site ulule.

« Nous voulons proposer cette technologie sous licences libres. Tout le monde aura le droit de fabriquer son éolienne, d’en vendre, d’en installer, d’en intégrer dans d’autres systèmes. Nous ne voulons pas qu’il y ait un monopole sur cette technologie ni des brevets qui empêchent sa diffusion. Au contraire, nous voulons créer une communauté internationale de contributeurs autour de ce projet permettant ainsi à notre éolienne de “voler de ses propres ailes” » affirme Théophile Bresson.

Un appel à dons (financement participatif) est lancé pour financer le premier prototype. Si les fonds récoltés sont suffisants, le prototype permettra d’optimiser l’esthétique, la mise aux normes, la fiabilité, l’acoustique, le rendement etc. L’éolienne sera vendue en kit pour permettre à  chacun d’étudier son fonctionnement et d’expérimenter de nouveaux systèmes.

Un  site internet multilingue sera mis à disposition des contributeurs pour qu’ils puissent présenter leurs développements, communiquer, diffuser leurs documentations, plans et logiciels, vendre des kits et des pièces de rechange.

 

http://www.dailymotion.com/video/x1ut0j9

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires