Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

5 astuces simples et pratiques pour ne pas polluer nos plages

/ Monde

Chaque seconde, 206 kilos de déchets sont déversés dans nos océans. Une majorité de ces déchets ne se dégraderont jamais entièrement et seulement une petite partie d’entre eux pourront être retirés du milieu.
Pour combattre les déchets aquatiques, il faut diminuer nos productions de déchets

C’est donc à nous d’agir !

 

1. Paille ? No, merci

De nombreux détritus abandonnés par les usagers des plages (restes de pique-niques, pailles, canettes, mégots, paquets de cigarettes, etc) finissent dans la mer. Les déchets en question sont entraînés par les courants marins et décomposés par le sel et les UV. Il en résulte une réaction chimique qui se répand dans l’eau et finit par se retrouver dans la chaîne alimentaire.

Boire un soda avec une paille ?  Ce n’est pas compliqué !

 

2. Un bouchon, un sourire

Les bouchons recyclés peuvent servir à de multiples fonctions. Ils peuvent être transformés en objets tels que des cales pour le bâtiment, des passages de roues de camion ou des pièces de véhicules (automobile), des palettes ou des caisses dans le secteur de l’emballage …Vous trouverez beaucoup d’associations encourageant au tri et au recyclage des bouchons qui  contribuent à l’opération « un bouchon, un sourire ». Cette opération a non seulement un objectif de promouvoir le respect à l’environnement, en préservant les ressources naturelles telles que le pétrole, mais aussi de solidarité envers les personnes handicapées..

 

 

 

3. et les poubelles ?

Sur les plages, il y a de tout :  bouteilles vides, canettes, carton de glace vidé de son contenu, glaces à moitié mangées,  paquets de cigarettes vides, mouchoirs en papier, essuie tout, sacs en plastique et emballages divers, flacons de protection solaire vides, … une honte !  D’autant que des conteneurs de tri sont justes à quelques mètres sur le chemin de chaque sortie principale qui mène à la route. On ne peut pas les manquer.

 

 

 

4. Arrêter de fumer

Les cigarettes, dont on connaît la nocivité pour la santé, sont également abondamment présentes en milieu marin. Régulièrement, les scientifiques trouvent des mégots de cigarette dans l’estomac des oiseaux marins. Les filtres sont éminemment toxiques et menacent de destruction la faune et la flore marines.

 

 

 

5. Stop aux sacs en plastique

Les sacs en plastique sont les déchets marins les plus répandus dans le monde entier, représentant plus de 80 pour cent des déchets dans plusieurs mers régionales..et la plastique met des centaines d’années pour se décomposer.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. il faut dire aussi que certains espace manque cruellement de poubelles, même si ça n’excuse en rien les rejets dans la nature