Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les femmes de l’armée US protestent contre l’interdiction de certaines coupes de cheveux

USA / / Amérique du nord

 

Un nouveau règlement du commandement militaire américain, rendu public le 31 mars, interdit aux soldats américains de porter des dreadlocks, des tresses africaines et d’autres coupes de cheveux ethniques, ainsi que d’avoir des tatouages sur le visage, le coup et les bras, écrit le New York Times.

 

Après l’adoption du nouveau règlement, plus de 17 000 militaires ont signé la pétition pour annuler cette interdiction. Parmi les mécontents, nombreux sont les soldats ayant servi en Irak et en Afghanistan. “En temps de guerre, peu importe votre coupe de cheveux ou les tatouages sur vos bras : des choses bien plus concrètes sont en jeu”, affirme l’expert militaire de l’université de Lexington Lauren Thompson.

 

 

 

 

La majeure partie de ceux qui s’opposent à l’interdiction de certaines coupes de cheveux sont les femmes militaires afro-américaines. Selon elles, le commandement ne comprend pas la différence entre les cheveux lisses et crépus et prend pour modèle une coupe de cheveux facile à porter pour les femmes de race blanche.

“Nos cheveux sont crépus de nature, on n’y peut rien. Comment peut-on devenir différentes ?”, s’indigne une militaire américaine. Selon elle, le commandement estime que les cheveux lisses sont les seuls à être présentables. Cependant, pour les militaires afro-américaines, il est extrêmement difficile d’obtenir des fers à lisser sur un théâtre d’opérations.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires