Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les pharmacies collectent toujours plus de médicaments périmés

France / / Europe

@Shutter

Les Français achètent toujours plus de médicaments, quitte à ne pas les utiliser. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié mardi 4 novembre les chiffres des médicaments non utilisés pour l’année 2013. La pollution aux médicaments s’intensifie.

 

Les pharmacies françaises sont confrontées à un problème de grande ampleur. La récolte des médicaments non utilisés par les Français. Selon les chiffres de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), la quantité de médicaments non utilisés récoltée par les officines aurait encore augmenté en 2013.

 

14 730 tonnes de médicaments non utilisés récoltés en 2013

Dans son rapport, traitant des obligations règlementaires, et de l’organisation de la filière de collecte de ces médicaments non usagés, l’Admet précise que l’an passé, ce sont pas moins de 14 730 tonnes de MNU (médicaments non utilisés) qui ont été collectés par les pharmacies françaises. Un chiffre en hausse de 3,2 % par rapport à 2012.

 

Un problème écologique, et de santé publique

La récupération de médicaments non utilisés est à la fois un indicateur économique de taille pour la Sécurité sociale, mais également un enjeu écologique. La pollution que peuvent entraîner des médicaments laissés à l’abandon n’est plus à démontrer. Tandis que ces tonnes de substances médicales collectées démontrent que les Français sont plus hypocondriaques que jamais.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires