Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Manuel Valls : la politique favorable au diesel est une erreur”

France / / Europe

@Shutter

Tel sont, en résumé, les dernières déclarations de Manuel Valls au sujet du diesel. Lors du discours de clôture de la Conférence environnementale, le Premier ministre a réaffirmé son intention d’avancer sur la question.

 

Un discours fleuve à l’heure de la conclusion de la Conférence environnementale. Vendredi 28 novembre dernier, Manuel Valls a clôturé ce rendez-vous par une grande série d’annonces au sujet de la politique environnementale de son gouvernement. Ce sont ses déclarations au sujet des transports et de la qualité de l’air qui ont indéniablement retenu toute l’attention.

 

Diesel : la fin d’une erreur sanitaire et écologique

Le Premier ministre a ainsi reconnu que la politique en faveur du diesel avait été une erreur. Le gouvernement aurait-il pris conscience des conséquences sanitaires de ce carburant, responsable de la pollution aux particules fines en France ? Rappelant la récente étude qui précisait que les Parisiens respireraient plus de 6 millions de particules fines par litre d’air, Manuel Valls a précisé que son gouvernement avancerait sur la question.

 

Carburants : un écart réduit entre gazole et essence

Et en France, quand on veut agir sur le carburant, on agit d’abord au niveau de la fiscalité. Le Premier ministre a ainsi précisé qu’il allait réduire l’écart de la taxation entre l’essence et le gazole. Cette mesure figure d’ailleurs dans le projet de loi de finances 2015. Manuel Valls a également déclaré que le gouvernement allait mettre en place, dès l’an prochain, un système d’identification de véhicules en fonction de la pollution qu’ils dégagent, de manière à pouvoir favoriser l’instauration de zones de restriction de circulation, un projet à l’étude à Paris.

 

Dernière mesure saluée l’élargissement de la prime à la conversion des vieux diesels qui favorise les automobilistes qui veulent renouveler leur voiture, en optant pour un modèle plus écologique. Une prime qui devrait s’ajouter au bonus écologique en faveur des véhicules hybrides, et tout électriques.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires