Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Autoroutes : les parlementaires demandent à l’Etat de dénoncer les contrats

France / / Europe

@Shutter

Le gouvernement est englué dans un dossier bien embarrassant, celui des tarifs autoroutiers. Alors que Ségolène Royal a demandé le gel des prix pour 2015, les sociétés gestionnaires ont dénonce des contrats signés avec l’Etat en 2013. Les parlementaires pressent ce dernier de réagir.

 

Les sociétés gestionnaires des autoroutes ont tapé du poing sur la table, et révélé cette semaine des contrats fixant les prix de leurs péages, et leur augmentation. Des contrats signés avec l’équipe au pouvoir en 2013. Le gouvernement a donc beau dos de vouloir réguler les prix des autoroutes, il en est en grande partie responsable.

 

En effet, en 2013, pour compenser l’augmentation de 100 millions d’euros par an de la redevance domaniale, les sociétés en question, ont, avec l’Etat, signé des contrats mentionnant que la compensation de cette hausse fiscale se ferait par une augmentation des prix sur les années à venir. Un point que Ségolène Royal a bien évidemment omis de mentionner, quand elle réclamait le gel des tarifs.

 

Aujourd’hui les parlementaires pressent le gouvernement de dénoncer de tels contrats. Problème, il en va du financement des infrastructures de transports, qui passe par la fiscalité imposée à ces sociétés. Difficile dès lors pour l’Etat de sortir de l’impasse…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires