Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Alice Audouin, la communication au service du climat (Portrait de femme)

/ Europe

Making-off : A l’occasion de la journée de la femme, dimanche 8 mars, nous vous proposons une série de portraits de femmes qui comptent dans le secteur du développement durable et/ou de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Une façon de mettre des visages sur les avancées décisives dont notre société peut se vanter jour après jour. Retrouvez aussi les portraits de Valérie Bernis, de Cécilia Durieu et de Martine Brousse

 

Alice Audouin fait partie de ces personnalités pas toujours bien identifiées du grand public, mais qui œuvrent sans relâche en faveur de l’environnement. Son parcours professionnel est intimement lié à la communication et à la défense de l’écologie. Deux sujets qu’elle conjugue avec maestria depuis ses débuts chez Novethic, filiale de la Caisse des dépôts et Consignations spécialisée sur la question de l’investissement socialement responsable et de la responsabilité sociétale des entreprises.

Alice Audouin participe à la création de cette filiale et occupe le poste de Directrice marketing et communication durant quatre ans. Considérée comme une pionnière du développement durable, elle explique que « c’est surtout au regard de [sa] façon d’agir » créant des passerelles entre des mondes encore jusque-là parallèles. L’organisation du colloque « L’artiste comme partie prenante » à l’Unesco en 2004 et la publication de son roman Ecolocash en 2007 ont largement contribué à cette image positive.

« Une pionnière de la compréhension moderne du développement durable »

Mais c’est en rejoignant le groupe de communication Havas Media en tant que Directrice Développement Durable (une première en France) que sa réputation prend une nouvelle envergure. Toujours décidée à faire entrer en contact des sphères différentes, elle co-fonde en 2008 une association, COAL, qui travaille sur le rapprochement entre l’art et l’écologie, le Collège des Directeurs du Développement Durable (C3D) et Adwiser, une association pour une communication responsable. Désireuse de faire partager son expérience, elle est également maître de conférences associé en communication et Développement Durable à l’Université de Cergy entre 2011 et 2014.

Elle quitte Havas en 2013 pour devenir consultante, une manière de retrouver une certaine liberté et de continuer à travailler sur la question du développement durable à travers notamment, l’écriture mais également l’engagement associatif. En 2014, elle devient la présidente fondatrice d’Art of Change 21, un projet international destiné à développer des synergies et des projets unissant les champs de la culture, du développement durable, de l’entrepreneuriat social et de l’économie collaborative, en perspective de la Conférence du Climat, COP 21.

« La culture, un fil d’Ariane »

L’écriture est une constante chez Alice Audouin avec dès 2005 la création de son blog Alice in Warmingland, avant son premier roman Ecolocash qui traite de la responsabilité sociétale des entreprises avec humour. Elle collabore aux éditions 2009 et 2010 de « La Communication Responsable ». Publiant régulièrement dans des médias (Stratégies, Madame Figaro, Terra Eco, Néoplanète, etc.), elle a conçu et rédigé de 2005 à 2008 « 2050 », la lettre d’information du développement durable, des médias et de la publicité. En 2013, elle publie L’écologie c’est fini. Qu’en pensent les experts ?.  A travers ce dernier ouvrage, elle apporte son regard sur l’écologie, cherchant avant tout à ouvrir le dialogue jusqu’aux anti-écolos, Alice Audouin veut « vendre le développement durable à ceux qui n’en veulent pas ». Ainsi, elle se veut pragmatique et affirme que « l’écologie n’est ni de gauche, ni de droite, parce que le réchauffement climatique est un fait ».

Sa créativité, son dynamisme et son expérience lui permettent d’être aujourd’hui l’une d’une des rares personnes qualifiées en France pour appréhender le développement durable de manière aussi transversale. Une réussite consacrée par le projet d’une adaptation de son roman Ecolocash au cinéma.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires