Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Pesticides : la famille d’un vigneron décédé porte plainte pour homicide involontaire

France / / Europe

L’arsénite de sodium tue. Un vigneron est décédé en 2012 des suites d’un cancer des bronches, dû à l’utilisation d’arsénite de sodium, un produit utilisé pour traiter la vigne.

La famille de James-Bernard Murat, et notamment sa fille, porte aujourd’hui plainte devant les tribunaux pour homicide involontaire. Une première dans l’histoire de l’utilisation des pesticides. Sa fille souhaite notamment qu’une enquête soit ouverte. Il s’agira de la première procédure de l’histoire française au pénal pour empoisonnement aux pesticides.

Le père de Valérie Murat était vigneron à Pujols, en Gironde. Il est tombé malade en 2010, dont le caractère professionnel, lié à ces fameux pesticides, a été reconnu par la société sociale agricole, la MSA. Le vigneron apprend alors que l’arsénite, à laquelle il a été exposé pendant 42 ans, est cancérigène. Une propriété connue depuis 1955.

Le produit sera finalement interdit en 2001. La fille de James-Bernard Murat porte aujourd’hui plainte contre X. Elle se demande pourquoi ce produit, pourtant nocif et connu comme tel, n’a pas été interdit à la vente. Une plainte qui vise donc les entreprises et les services de l’Etat, qui n’ont pas joué leur rôle.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires