Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Economies d’énergie : les fournisseurs doivent faire plus d’efforts

France / / Europe

@ shutterstock

Quitte à fragiliser le secteur, l’Etat demande davantage aux fournisseurs en matière d’économies d’énergie. Certains se sont même placés en procédure de sauvegarde.

Depuis 2006, tous les fournisseurs d’énergie sont tenus à réaliser chaque année un certain volume d’économies d’énergie. Contre§tantinet, cela peut passer par la réalisation de travaux chez les particuliers ou les professionnels, en vue de diminuer leur consommation énergétique, ou bien en offrant des primes à leurs clients afin qu’ils puissent investir dans du matériel moins consommateur.

Cet objectif, très en phase avec le dialogue actuel sur les économies d’énergie et la sauvegarde de l’environnement, vient de doubler, passant de 350 à 700 térawattheures cumac (cumulé et actualisé), à économiser entre 2015 et 2017. Ces objectifs sont répertoriés sous la forme de certificats d’économie d’énergie (CEE), vendus aux fournisseurs.

Le principe est d’obliger certains acteurs (les obligés) à réaliser des économies d’énergie et d’encourager les autres acteurs (les non-obligés) par l’obtention d’un certificat. Les obligés peuvent soit réaliser eux-mêmes les mesures d’économie d’énergie, soit acheter des certificats aux non-obligés, soit payer une surtaxe à l’État.

Conséquence de cette nouvelle mesure, le cours du CEE a fortement chuté, en perdant plus de 50 % de sa valeur en neuf mois. Il se négocie aujourd’hui autour de 2 euros du mégawattheure cumac. Au point de mettre en danger certains fournisseurs de certificats, à l’image de CertiNergy, leader du marché, qui vient de lancer une procédure de sauvegarde.

Encourager professionnels et particuliers aux économies d’énergie peut parfois avoir un certain coût…

Cliquer ici pour suivre l’actualité des énergies

Lire également :

COP21 : les réseaux intelligents seront-ils à la table des négociations ?

L’île de Sein, le laboratoire de l’électricité 100 % verte

En 2015, l’Uruguay produira 90 % de son électricité grâce au renouvelable

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires