Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Environnement : les mini-bouteilles d’eau pointées du doigt

France / / Europe

Selon une étude de France Info, les mini-bouteilles d’eau qui viennent d’arriver sur le marché seraient un fléau pour l’environnement.

C’est la nouvelle tendance marketing du moment : les mini-bouteilles d’eau. Par mini, entendez de petites bouteilles de 20 centilitres, qui fleurissent depuis quelques jours sur les étals des supermarchés. L’argument de vente est imparable : un petite bouteille pour une petite soif, à petit prix.

Mais boire de petites bouteilles pour étancher sa soif quotidienne reviendrait de plus encore plus cher pour la planète. En effet, on sait qu’il faut deux kilos de pétrole pour produire un kilo de plastique. Or en France, nous ne sommes pas des pros du recyclage, ce qui ne permet pas d’économiser de pétrole, quand on boit… de l’eau !

Les Français ne trieraient même pas la moitié des bouteilles d’eau qu’ils consomment (200 litres par an). Or les exemples parlent d’eux-mêmes : il faut 67 bouteilles d’eau minérale pour fabriquer une couette pour deux personnes. On a du mal à imaginer combien de petites bouteilles il faudrait engloutir pour arriver au même résultat.

Selon un expert en économies d’eau, interrogé par France Info, cette nouvelle tendance représenterait en fait un fléau pour l’environnement. Pourquoi ? Car l’eau en bouteille coûterait selon Thomas David, 1 700 fois plus cher que l’eau du robinet. Un chiffre qui appelle à la réflexion, surtout deux semaines avant le début de la COP21.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires