Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Notre-Dame-des-Landes : la passe d’armes entre Manuel Valls et Cécile Duflot

France / / Europe

Ces deux là ne prendront sans doute pas l’avion ensemble… Le Premier ministre a affirmé son soutien au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, après avoir été attaqué une fois encore par l’ancienne ministre de l’Ecologie.

Mardi, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, lors des questions au gouvernement, Cécile Duflot en a remis une couche au sujet du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dénonçant la poursuite de ce projet par les autorités. L’ancienne ministre a notamment estimé qu’aucune « préoccupation d’intérêt général ne légitime plus la construction d’un projet qui date de 1963. » Ajoutant que « ce projet est désormais la preuve du retard démocratique français, de l’obstination technocrate et de la négation de l’écologie ».

Et alors que 17 recours en justice sont actuellement toujours en cours, Manuel Valls n’a pas pris de pincettes pour répondre à la députée EELV. Entamant son propos par des éléments factuels, le Premier ministre a réaffirmé que « le tribunal administratif de Nantes a rejeté l’ensemble des recours déposés contre les arrêtés préfectoraux qui autorisaient le lancement des travaux. Cette décision a confirmé le respect des procédures. Il ne m’appartient pas de commenter une décision de justice ».

Puis le chef du gouvernement s’est emporté contre Cécile Duflot, lui déclarant que « les collectivités locales ont unanimement salué cette nouvelle étape. Il s’agit de qui Madame Duflot ? Du président du Conseil départemental, du président du Conseil régional, qui est sur la même position que son prédécesseur, de la maire de Nantes, de plusieurs parlementaires, de l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, dont vous étiez vous-même membre du gouvernement. »

Avant de clore le débat par une question à l’adresse de Cécile Duflot : « Ont-ils tort Madame Duflot ? Connaissent-ils moins bien que vous la réalité du terrain et les attentes de l’économie sur ce secteur ? ». Fin de la passe d’armes, qui témoigne que les relations entre ces deux là ne se sont toujours pas améliorées…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires