Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

En 2050, plus de déchets dans les océans que de poissons ?

Dans une trentaine d’années, selon les recherches de la fondation d’Ellen MacArthur, navigatrice anglaise, il y aura dans l’océan moins de poissons que de déchets en plastique, ce qui est plus qu’inquiétant. L’étude de la fondation a été publiée lors du forum économique mondial de Davos.

La fondation a estimé à hauteur de 150 millions la quantité de déchets flottants actuellement dans nos océans. Mais ce que l’on pourrait appeler le 7ème continent ne va pas s’arrêter de prendre de l’ampleur, ou en tout cas pas dans les conditions actuelles. En 2025, les océans se retrouveront avec une tonne de déchets pour trois tonnes de poisson. Les scientifiques s’alarment  car si rien ne change, on pourrait passer à deux bennes à ordures par minute d’ici 2030, à quatre d’ici 2050. En conséquence, le poids d’ordures surpasserait celui de la quantité totale de poissons qui vit dans nos océans.

LA CAUSE ? LES SOLUTIONS ?

En 1964, la production de plastique était de 15 millions de tonnes, en 2014, elle était de 311 millions. En effet, elle n’a jamais cessé de croître et malheureusement, de nombreux détritus ne passent pas par la case recyclage. Selon les experts, 32%, des emballages plastiques, soit à peu près 8 millions de tonnes se retrouvent aux côtés de nos amis les poissons.

Comment enrayer ce qui semble être une catastrophe écologique à venir ? Les auteurs du rapport de la fondation sont assez dubitatifs car même si d’importants efforts sont réalisés pour réduire la quantité de plastique dans les océans, la quantité de déchets se stabiliserait plus qu’elle ne déclinerait.

LA FRANCE RALENTIE PAR LA LENTEUR DE L’APPLICATION DE SES LOIS

Les Français consomment 17 milliards de sacs plastiques par an. Même si leur usage est théoriquement interdit depuis le 1er janvier dans les grandes surfaces, leur utilisation est toujours possible puisque le décret d’application de la loi ne sera pas publié avant le début du mois de juillet. Il faudra donc encore attendre avant que nos plages et océans soient propres
.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires