Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

22 projets architecturaux innovants pour redynamiser Paris

Redonner du dynamisme à la capitale française en repensant l’aménagement de 23 sites désaffectés (ou en passe de l’être). C’est l’initiative « un peu folle » lancée par Anne Hidalgo, maire de Paris, avec l’appel à projets d’urbanisation « Réinventer Paris ». Un concours ouvert à l’international et dont les lauréats ont été dévoilés mercredi 3 février. Zoom sur un programme écolo qui allie urbanisme, innovation et utilité sociale.

C’est en novembre 2014 qu’Anne Hidalgo et son adjoint à l’urbanisme Jean-Louis Missika ont l’idée d’un concours international qui permettrait de réinventer 23 sites parisiens plus ou moins laissés à l’abandon. Hôtels classés, gare abandonnée, bains-douches, friches polluées ou terrains nus… L’objectif est de donner l’occasion aux architectes du monde entier de repenser intégralement ces espaces à fort potentiel. Une seule consigne : « donner libre cours à l’innovation ».

Pendant plusieurs mois, architectes, promoteurs immobiliers et associations de riverains vont s’associer et réfléchir ensemble à la manière de donner une seconde vie à ces 23 lieux parfois méconnus de la capitale française. Au final, ce ne sont pas moins de 815 candidatures, en provenance des quatre coins de la planète, que recevra la municipalité. L’appel à projets est incontestablement une réussite!

Des projets « variés » et qui « répondent à l’image d’un Paris qui n’est pas vitrifié par la nostalgie, mais vivant, rayonnant et optimiste », se félicite d’ailleurs Anne Hidalgo au moment de révéler les 22 projets lauréats. 22 car un site (un hôtel particulier de l’avenue de Villiers dans le 17ème) n’a pas été attribué, faute d’innovation suffisante. Mais les 22 autres sites devraient débuter leur mutation sous peu. Certains pourraient même être réalisés en un temps record, d’ici 2020.

C’est ainsi que la gare Masséna, sur les abords du 13ème arrondissement, devrait se parer d’une étonnante tour entièrement en bois, dédiée à la culture gastronomique chère à notre pays. Ce projet, pensé par l’architecte Lina Ghotmeh, donnera en effet naissance à une « tour de Babel écologique » qui accueillera un jardin sur toit, un laboratoire de recherche agricole, une résidence de jeunes chefs ou encore un bar restaurant.

Autre projet prometteur, le village flottant entouré de 1.000 arbres imaginé par l’architecte japonais Sou Fujimoto (illustration). Logiquement baptisé « Milles arbres », ce chantier permettra de remplacer un parking et une gare routière par un impressionnant espace de vie situé au-dessus de la portion de périphérique entre la porte Maillot et la porte des Ternes.

De manière globale, Réinventer Paris permettra de donner naissance à des espaces de vie originaux et utiles : des anciens bains-douches situés dans le 15ème deviendront d’ici quelques années un espace de colocation étudiante, un bâtiment du 13ème sera entièrement dédié à la recherche biomédicale et verra sa façade recouverte de micro-algues, un espace de la rue Sainte-Hélène va se transformer en funérarium… L’ensemble des projets lauréats sont à découvrir plus en détail sur le site officiel du programme Réinventer Paris.

L’initiative de la Mairie de Paris va contribuer à stimuler l’économie française. En plus de rapporter 565 millions de recettes à la municipalité (via la vente ou la location de biens fonciers), les projets lauréats représentent un investissement privé estimé à 1,3 milliard d’euros. Mieux, leur mise en œuvre permettra de créer quelques 2.000 emplois par an pendant 3 ans dans le secteur du BTP.

Au-delà de l’aspect économique, Réinventer Paris permettra également de créer de nouveaux espaces partagés, et ainsi générer du lien social entre les habitants de la capitale. 26.000 mètres carrés de surfaces plantées devraient également voir le jour, en même temps que 1.341 nouveaux logements (dont 675 sociaux). Face au succès rencontré, l’initiative d’Anne Hidalgo devrait probablement faire des émules. À quand le concours Réinventer Londres?

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires