Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un nouveau projet de Constitution antidémocratique vient sceller le destin des Thaïlandais

Thaïlande / / Asie

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires

  1. Ils sont très dépressifs. Que va-t-on faire si la Thaïlande s’enfonce dans une guerre civile comme en Syrie? C’est bien possible. L’autocratie est source de conflit. Le suffrage universel doit être appliqué dans ce pays pour calmer les mœurs.

  2. Pour y avoir vécu 3 ans, (même pendant les inondations et les émeutes qui on vu bruler une partie de Central World à Bangkok), et en cumulé presque 5 ans de présence sur place depuis 2001, je ne m’étonne même pas que les militaires prennent le pouvoir. Ce sont les arbitres entre les rouges et les jaunes. Les Thaï ne sont pas fait pour la démocratie, sérieusement. Quand les rouges gagnent, les jaunes sont pas comptant, et dans les 2 ans, ils finissent dans la rue. Et quand c’est les jaunes qui prennent le pouvoir, même musique, dans les 2 ans, ça finit dans la rue. Du coup, les militaires à chaque fois sont obliger de calmer le jeu. J’ai jamais vu un premier ministre finir son mandat, pour dire…

    Comment peut-on parler de démocratie quand dans l’ensemble, il y a que 2 camps politiques « rouge » (communiste) et « jaune » (royaliste), et quand l’un deux gagne, l’autre proteste jusqu’à ce que le premier ministre résigne ou soit remplacé ou que les militaires interviennent une fois de plus? Sans les militaires, il y aurait eut une guerre civils depuis longtemps entre les royalistes et les communistes, cela ne fait aucun doute.