Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Environnement : Les grandes entreprises françaises ont un rôle important à jouer

France / / Europe

Selon le WWF, les grands groupes français tels que Carrefour, Auchan, Michelin ou encore Sodexo, par exemple, ont un rôle très important à jouer dans le maintien des écosystèmes dans le monde. L’ONG a dévoilé le 20 avril, son classement des entreprises dont les politiques pourraient avoir une incidence forte à l’avenir. 

Vingt-cinq entreprises françaises ont des cartes en main pour l’avenir de la planète, d’après le classement établi par le WWF  France. Pascal Canfin, le directeur général du WWF France affirme que la France abrite les leaders mondiaux dans les secteurs qui ont le plus d’impact sur la biodiversité. Par exemple, Carrefour et Auchan qui sont de grands groupes de distribution, mais aussi Sodexo qui est le leader mondial de la restauration collective ou encore Michelin qui est le deuxième acheteur au monde de caoutchouc. Selon M. Canfin, si ces grandes enseignes ne font pas appel à  des pratiques durables, le pays n’a aucune chance dans sa lutte contre la déforestation ou la surpêche.

D’après la méthodologie (qui ne prend pas en compte l’empreinte climatique ou l’empreinte sur la ressource en eau) utilisée par l’ONG au niveau planétaire, le WWF France a défini la liste des 25 entreprises françaises dont l’activité a le plus de conséquences sur les 16 matières premières dont l’exploitation peut être dévastatrice pour les écosystèmes mondiaux. On peut y trouver par exemple l’huile de palme, l’hévéa, le soja, les produits de la mer, etc.

La grande distribution et les géants de l’agroalimentaire en première ligne

Les grands groupes de distribution trustent le sommet du classement : Carrefour, Auchan, E.Leclerc, Casino, Système U et Les Mousquetaires, mais également les champions de l’agroalimentaire tels que Sodiaal ou Lactalis. L’objectif de l’ONG est de travailler avec toutes ces entreprises afin de les faire changer sur leur manière d’impacter l’environnement, annonce Pascal Canfin. Il ajoute que c’est notamment par des certifications que cela peut changer. La création d’une certification “hévéa durable” est actuellement discutée avec Michelin, car selon lui si ces entreprises sont au sein du problème, elles peuvent également être au coeur de la solution.

À l’échelle mondiale, le WWF a désigné 500 multinationales qui sont à l’origine de 70% de la demande dans les 16 matières premières stratégiques définies par l’ONG. La stratégie de l’organisation est donc d’axer l’effort sur ces acteurs majeurs des marchés internationaux.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires