Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Greenpeace à l’assaut des boites de thon Petit Navire

France / / Europe

Une vingtaine de groupes de l’organisation non gouvernementale (ONG) Greenpeace ont mené une action symbolique visant à supprimer des rayons des supermarchés des boîtes de thon de la marque Petit Navire. Samedi 21 mai, des dizaines d’activistes se sont lancées dans ce grand nettoyage qui a pour but de dénoncer les méthodes de pêche destructrices de la marque.

 

Selon une porte-parole de Greenpeace, ces actions se sont déroulées à Lille, Grenoble, Lyon, La Rochelle, Strasbourg, Poitiers, Metz ainsi que Montpellier. Petit navire est le leader de la vente de boîtes de thon sur le territoire français, avec 30% des parts de marché. Une domination qui ne plait pas à Greenpeace, qui dénonce le refus de la marque de remettre en cause ses pratiques de pêche. François Chartier, responsable de campagne Océan au sein de la branche France de l’organisation Greenpeace, explique que malgré plusieurs interpellations ces dernières semaines, aucune réaction ne s’est faite de la part de la marque. Il explique que c’est pour cette raison que l’ONG souhaite maintenant faire pression sur les distributeurs afin que la situation puisse évoluer.

Sauver les écosystème

En faisant campagne contre les techniques halieutiques de Petit Navire, Greenpeace souhaite avant tout s’adresser à Thai Union, le numéro un mondial de l’industrie des produits de la mer et du thon en boîte et également propriétaire de la marque française. Greenpeace a également souligné dans un communiqué que cette entreprise est acteur de l’avenir du secteur et de celui des écosystèmes marins.

D’après Greenpeace, plus de 100 000 personnes ont déjà signé la pétition contre Petit Navire, visant à limiter l’utilisation de dispositifs de concentration de poissons (DCP) qui participent à la surexploitation des océans, particulièrement par le prélèvement en masse de thons juvéniles et les prises accessoires d’espèces marines, comme les requins.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires