Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Kaavan, l’éléphant du zoo d’Islamabad en danger

Pakistan / / Asie

Kaavan est un éléphant de 32 ans, vivant au zoo d’Islamabad. Il souffrirait d’une maladie mentale qui serait la conséquence directe de ses mauvaises conditions de vie. Les protestations des défenseurs des animaux ne cessent de prendre de l’ampleur.

Le pachyderme âgé de 32 ans est arrivé en 1985 dans la capitale du Pakistan, depuis le Sri Lanka. Depuis cette date, les interrogations et les contestations sur sa santé mentale et ses conditions de vie se multiplient. Selon Safwan Shahab Ahmad, le vice-président de la Pakistan Wildlife Fondation, le comportement de l’animal, surtout la façon dont il secoue la tête tel un tic, prouve qu’il souffre d’une maladie mentale. De plus M. Ahmad qui surveille l’animal depuis les années 90, explique qu’il souffre de l’absence d’experts formés pour prendre soin de lui. Il lui faudrait également un enclos plus spacieux et plus vert. Les défenseurs des droits des animaux pensent que la végétation présente dans son enclos ne le protège pas suffisamment du soleil tandis que les températures dépassent les 40°C l’été.

Un espace peu adapté

Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), les éléphants asiatiques tels que Kaavan peuvent parcourir plusieurs milliers de kilomètres à travers les forêts tropicales et sous-tropicales. Or l’enclos de l’éléphant ne fait que 90 mètres sur 140, et n’a que très peu de coins d’ombre.

Depuis 2012 et le décès de sa compagne Saheli arrivée en même temps que lui, c’est seul qu’il s’occupe dans cet espace. M. Ahmad qui est aussi l’auteur de plusieurs documents de recherche sur le pachyderme estime qu’avec des buissons épais et un système de douche artificielle Kaavan se sentira bien dans son environnement. Le Dr Wasim Ahmad Khan, expert en mammalogie, confirme ces dires et explique que l’on va abréger sa vie si l’on ne fait pas plus attention à son environnement.

Un animal violenté

Les amis des animaux ont aussi peur que le pachyderme soit violenté par ses gardiens. L’animal avait déjà été enchainé en 2002 suite à des accès de violence et avait ensuite été libéré suite aux protestations. Mais fin 2015, l’éléphant était encore entravé plusieurs heures par jour, suscitant de vives réactions. La direction du zoo a affirmé à l’AFP lors d’une récente visite que l’animal n’était plus attaché. Malgré ce discours, plus de 200 000 personnes ont signé une pétition réclamant le transfert de Kaavan dans une réserve pour animaux.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires