Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Dans un supermarché du Brésil, le rayon légumes devient un potager !

Brésil / / Amérique du sud

Au Brésil, la chaine de supermarchés Zona Sul possède un rayon légumes bien particulier, puisqu’il s’agit d’un… potager. Adeptes des circuits courts, vous pourriez bien y trouver votre bonheur. 

Lorsque l’on habite en ville, il est difficile de se procurer des légumes et des fruits frais de qualité. On a rarement la chance d’avoir un potager chez soi et il faut, autant que possible, se rendre directement chez les producteurs. L’idée d’une chaine de supermarchés brésilienne est d’amener directement le potager dans ses magasins. Dans l’un de ceux de Rio plus particulièrement, Zona Sul a mis en place un potager de légumes où les clients les récoltent directement.

Au choix : salades, choux, piments, poivrons et autres légumes. Des petits panneaux disposés à proximité annoncent que la chaine plante et prend soin de ses légumes. Le client est également mis en valeur grâce à un panneau lui annonçant que lorsqu’il achète ces légumes, il peut fièrement annoncer qu’il les a récoltés lui-même.

Nicolás Romanó, qui fait partie de l’agence de publicité WMcCANN à l’origine du projet, explique que les légumes ne sont toutefois pas réellement cultivés sur place, mais transportés en magasin une fois à maturité.

L’objectif du supermarché est de répondre à une volonté croissante d’alimentation plus écologique et meilleure pour la santé. Zona Sul a ainsi augmenté ses ventes de légumes de 18% depuis que le potager a été mis en place. Dans un pays fortement touché par la mauvaise alimentation et l’agriculture de masse, le but est également de privilégier une alimentation plus végétale.

Même si le concept « de la terre à la maison » initié par le supermarché est essentiellement marketing, l’idée n’en demeure pas moins intéressante. Les légumes vendus sont très frais et conservent au maximum leurs qualités nutritionnelles. Le gaspillage alimentaire est par ailleurs minime, puisque si les produits ne sont pas achetés ils restent en terre jusqu’à ce qu’un client les choisisse.

L’Allemagne a également développé cette technique au sein du grossiste Metro qui a mis en place une serre verticale dans son entrepôt de Berlin. Un gain de place évident, qui donne la possibilité de cultiver des légumes hors-sol, sur des étagères.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires